• Bonsoir

    Pour ceux qui ont des difficultés à finir leur mois avec les maigres salaires versés par le groupe Mulliez.

    Vous serez heureux d'apprendre que l'aide aux entreprises pour créer des emplois (c'est une blague), autrement dit le CICE hollandais, va rapporter aux milliardaires de la famille Mulliez au moins 100 M€ de plus.

    La ventilation (provisoire) est la suivante :

    - groupe Auchan : 59 M€, dont 43 M€ pour Auchan France, 10,233 M€ pour Atac (Simply Market) et 1,707 M€ pour Alinéa. Les autres composantes du groupe (Immochan et Oney/Banque Accord) ne publient pas d'informations.

    - Kiabi Europe : 3,393 M€ (et rien sur Affipart - la filiale qui a repris les vêti marchés) ;

    - Groupe Maison de Famille (filiale "maisons de retraite" de Creadev à 91,65%) : 895 K€ ;

    - Weldom : 314 K€ (mais rien sur Leroy-Merlin France, qui ne donne aucune indication sur le CICE ; et sur Bricoman, qui ne publie aucun compte depuis longtemps) ;

    - Top Office (matériel de bureau) : 286 K€ ;

    - Tape à l'œil (vêtements enfant) : 508 K€ ;

    - Diramode (331 K€) et Promotion du Prêt à Porter (1 098 K€) pour Pimkie en France ; mais rien sur Jules, sur Brice, et sur Ephigea (les comptes publiés ont "oublié" de parler du CICE, comme Leroy-Merlin France : les comptables du groupe doivent avoir des "trous" de mémoire ; à leur place, je consulterai ...) ; enfin, Rougegorge Lingerie : 281 K€ ;

    - Maco Production (groupe Maco Pharma, contrôlé en direct par Gérard et deux membres de sa famille paternelle) : 1 061 K€ ;

    - Acticall France (filiale du groupe Acticall, contrôlé à 46,68% par Creadev) : 2 983 K€.

    Rien sur les comptes non publiés de Décathlon France, de Boulanger, de Tapis Saint Maclou, de Flunch, Pizza Paï, Amarine, les 3 Brasseurs ...

    Rien que sur les sociétés ci-dessus, nous en sommes déjà à 70,15 M€. Si le groupe publiait ses comptes (avec de gros paquets d'argent pour Leroy-Merlin France et Décathlon France), il est clair que le cadeau fiscal de Hollande dépasserait plus de 100 M€.

    Merci qui, Messieurs les entrepreneurs ... ; comme j'aime l'entreprise (dixit Valls), il faut bien faire des efforts et faire payer les cochons de français pour les pauvres entrepreneurs dynamiques menacés par la concurrence (comme disait Coluche : "je me marre" !!!).

    B. Boussemart


    1 commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires