• Accueil

    Blog la richesse des mulliez
  • Bonjour

    Avec cette histoire d'oeuf reçu par la royale personne de Macron, nous revenons à l'ancien régime avec l'hospitalisation sous contrainte du lanceur en établissement psychiatrique. Il n'y a pas que des médecins de l'ex-URSS qui ont de telles pratiques.

    C'est donc le retour de la lettre de cachet au service de Macron et des divers politiques qui ont maintenant la trouille du peuple, après tout ce qu'ils ont fait subir à ce même peuple pendant plus de 4 années ? Il suffit de voir leurs réactions dans les chaînes de désinformation de la macronie. Le moindre petit écart ... et hop : un outrage pour vous faire taire. C'est quoi un outrage ? C'est quoi une offense ? Ces "délits", sinon "crimes" lorsqu'ils concernent les agents du pouvoir ou le roi lui-même sont - alors que la cour européenne des droits de l'homme avait mis leur usage au moins en berne en 2013 - de plus en plus utilisés pour museler toute opposition. Alors ? Retour à Vichy et ses magistrats acceptant n'importe quelle vilénie ?

    A quand la réouverture d'une Bastille ? du bagne de Cayenne ? ou de l'exil vers la Nouvelle Calédonie ? Macron n'a pas encore pensé à Saint Pierre et Miquelon, ça aurait de la gueule comme Goulag français ?

    En laissant tout faire, les français sont devenus les veaux de notre général !!

    B. Boussemart

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Bonjour

    Après la mort d'un nouveau soldat français au Mali (je ne nomme pas ce caporal par respect, il ne voulait surtout pas d'un hommage national présidé par la vampire Macron), nous assistons de nouveau à la danse du ventre électorale de Macron. Il veut imposer un hommage national que ce soldat ne voulait pas. De qui il se moque, Macron ? Sur quoi il veut "capitaliser" (comme chez Rothschild) Macron ? La mort ne se monnaye pas, sauf sur ces vampires du pouvoir. Et on va les voir à l'oeuvre la semaine qui arrive.

    Sans aucune solution pour les maliens ; sans aucune solution pour les français ! Quid du bilan de Macron ? Mis à part son auto-satisfaction légendaire, servie par tous les médias à ses ordres !

    Honte à ces médias. Honte à nos gouvernants. Et à toutes les diversions qu'ils ne manquent pas de proposer.

    B. Boussemart

     

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Bonjour

    Le titre de cet article est assez explicite. Ce sera le titre de mon prochain ouvrage.

    Les gouvernants des pays capitalistes (occidentaux ou chinois) tentent de nous  vendre un modèle d'exploitation des peuples, plus ou moins libéral, plus ou moins interventionniste ; mais fondamentalement capitaliste.

    En témoignent les élections aux Etats-Unis, en Allemagne, et bientôt en France.

    Ces "élections" (pas vraiment pour la Chine) veulent éteindre tout débat démocratique. D'où la présence de la Chine dans cette introduction. Mais surtout l'absence, savamment entretenue, des multinationales qui nous apportent "tous les bienfaits de la pseudo civilisation". Soyez heureux si vous faites partie des "privilégiés" (à une poignée de centaines d'euros) ; et taisez vous !!!

    Les gouvernements travaillent pour vous, ils savent ce qui est bon pour vous. Ayez confiance ... Ayez "confinance" !!!

    Nous avons démontré, dans nos précédents travaux ("La collusion des pouvoirs face à la crise" et "Le crépuscule du dieu Capital"), la double illusion (libérale et étatique) face aux transformations du capitalisme. Avec ce nouveau travail, nous dépassons les faux débats (iniités notamment en France) sur "l'Etat profond" (n'est-ce pas, Onfray ?), l'immigration (n'est-ce pas Zemmour ?), la répartition des richesses (n'est-ce pas, Piketty ?), la finance versus la production, l'inanité de "la lutte des classes" - (n'est-ce pas, camarades du PC ?), les exigences du climat (n'est-ce pas, les écolos ?) ...

    Ces débats oublient l'essentiel, la nature profonde de la mondialisation, et des rapports sociaux et matériels qui la traversent.

    Ceci constitue notre objectif, et devient un angle pour en dépasser les contradictions. Merci Marx.

    A suivre bientôt. Désolé pour les articles annoncés (notamment sur le groupe Mulliez) ... Je n'ai pas de "nègre" à disposition pour finaliser à la fois les statistiques et leur traitement, les lectures indispensables ... Bref, je n'ai pas le temps à m'amuser aux débats d'intellectuels de tous bords qui amusent le peuple avec des questions insignifiantes.

    A bientôt

    B. Boussemart

    Lire la suite...


    2 commentaires
  • Bonjour

    Au plus on réfléchit sur les diverses prises de positions des uns et des autres, il apparaît que :

    - le vaccin, comme le pass sanitaire ne protègent (plus ou moins) que très imparfaitement (voir les divers articles du blog) ;

    - que les déclarations contradictoires (de Macron comme de ses ministres) ne visent qu'à culpabiliser les français ; et non de faire en sorte qu'ils puissent se protéger du Covid ;

    - que l'approche du gouvernement de la France sur le Covid n'a rien d'universelle , et que les français font l'objet d'une vaste campagne gouvernementale de désinformation (au mieux), voire de manipulations.

    Que ces manipulations n'ont qu'un seul objectif : faire réélire Macron.

    Qu'à cet effet, Macron ne veut pas qu'il puisse y avoir un débat démocratique lors de la présidentielle de 2022. Il veut à nouveau être seul face à Marine Le Pen, avec l'idée qu'il n'en fera qu'une bouchée lors du débat.

    Et pour cela,  Macron et ses complices (au gouvernement ou dans les diverses instances de pouvoirs - politiques, économiques, financières, "Pravda" etc...) prennent tous les moyens - et surtout la peur - pour que l'état d'exception et toutes les mesures de restrictions de libertés soient prolongées le plus tard possible.

    Avec la complicité d'instances "croupions" comme le Conseil d'Etat, le Conseil Constitutionnel, et bien évidemment le parlement, LAREM disposant d'une majorité lui permettant de voter n'importe quoi. C'est que l'on a pu voir depuis 18 mois (avec la complicité des partis de droite, qui pensent pouvoir "tirer les marrons du feu").

    Conclusion : il est indispensable d'amplifier les mobilisations de chaque samedi, pour montrer à Macron et ses sbires que les français ne sont pas dupes. Et qu'ils se réveillent enfin.

    Il faut exiger un retour à la normale de toutes nos institutions. C'est la seule condition pour qu'une partie (formelle) de l'élection présidentielle de 2022 soit au moins acquise.

    Ensuite, les français à qui l'on a confisqué la parole depuis plus de 4 années - seule la voix du "maître" avait doit au chapitre, y compris lors de pseudos débats citoyens - pourront s'exprimer librement dans les urnes. Et s'ils ne votent pas, qu'ils ne viennent plus de plaindre.

    B. Boussemart

    Quelques infos à méditer (et n'hésitez pas à reprendre d'autres videos de l'IHU de Marseille, très instructives) :

    https://www.asymptomatique.be/tristes-terrasses/?share=email

    https://www.rts.ch/info/culture/cinema/12444395-france-portrait-mordant-dun-monde-mediatique-sans-scrupules.html

    https://www.youtube.com/watch?v=mS9VscGwad4

    https://www.youtube.com/watch?time_continue=1070&v=I3QWoyt0bgk

    Nous sommes loin ici des pleurnicheries journalières sur l'état de la pandémie, des injonctions de Véran et des intervenants de la "Pravda".

     

    Lire la suite...


    2 commentaires
  • Bonjour

    Des nouvelles du front des menteurs ... Inutile de parler des "ministres" et du premier d'entre eux ... Ils vont tous devoir rendre des comptes.

    En attendant, le gugus François Crémieux qui a le titre pompeux de "directeur général de l'Assistance Publique Hôpitaux de Marseille", sans avoir aucun diplôme de médecine, et qui n'a qu'un très modeste diplôme ... d'économie de la santé et ne sait faire que des statistiques et virer des gens pour "économiser", gugus nommé par Macron) veut virer Raoult ; ça me rappelle une chanson : le premier qui dit la vérité, il sera exécuté ... Raoult vient de faire une prestation sur "You Tube" https://www.youtube.com/watch?v=NUCCMTEu2Kk , excellente en tous points, et présentée de façon tronquée et trompeuse par la "Pravda" Macron.

    En attendant, merci à André ... qui transmet un texte à méditer :

    "Les arguments en faveur des vaccins évoluent donc. Situation au 20 Aout 2020

    1. D’abord, il était efficace à plus de 95%, n’avait aucun effet secondaire, et il empêchait l’infection et la transmission.

    2. Puis son efficacité a été revue à la baisse.

    3. Puis on a découvert qu’il n’empêchait ni infection ni transmission.

    4. On nous a alors dit qu’il empêchait seulement les formes graves et qu’il permettait d’atteindre l’immunité de groupe.

    5. Puis on a vu s’accumuler des déclarations d’effets secondaires nocifs mais les “autorités” nous ont assuré qu’il n’y avait aucun rapport de cause à effet.

    6. Puis on a reconnu du bout des lèvres qu’il y avait en effet des effets nocifs (myocardites/AVC/zonas/allergies..) mais qu’ils étaient statistiquement négligeables.

    7. Puis on a découvert que l’efficacité baissait rapidement, au point qu’il faut injecter une 3ème dose au bout de 8 mois.

    8. Puis on a découvert que la pandémie flambait dans les pays les plus vaccinés (Israël, Islande, Seychelles, Royaume-Uni…).

    9. Puis les autorités de ces pays ont commencé à déclarer que l’immunité de groupe ne pouvait pas être atteinte par le vaccin mais par l’immunité naturelle.

    10. Puis on a découvert des double-vaccinés qui souffrent de formes graves et même en meurent.

    11. On nous alors a expliqué alors que les double-vaccinés :

    • ont statistiquement beaucoup moins de formes graves que les non-vaccinés

    • lorsqu’ils meurent de la Covid 19, c’est en souffrant moins.

    CONCLUSION :

    Le narratif change sans cesse sur les bienfaits des vaccins Pfizer et Moderna, mais il ne change jamais pour :

    • les vaccins russe, chinois, cubain et français (Valneva), qui restent interdits dans l’Union européenne

    • les traitements, dont l’Ivermectine, qui restent interdits malgré l’accumulation d’études positives.

    On peut se demander quel sera le narratif des vaccins et de cette pandémie, pour Noel de cette année."

    Pour Noël, j'espère que nous les aurons tous virés, avec armes et bagages.

    B. Boussemart

    Lire la suite...


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique