• Article 105 - Pourquoi il faut nationaliser Mittal

    Bonjour,

    Parmi les multiples réponses à cette question :

    - ce Monsieur n'a jamais tenu ses promesses lors de la reprise d'Arcelor (voir par exemple le cas de Gandrange) ; il faut dire que les gouvernements avaient tout fait pour lui laisser le champ libre, et notamment la délocalisation du siège par les dirigeants français vers le Luxembourg ... Qui sème le vent ...

    - ce Monsieur est en train de liquider la filière sidérurgique non seulement en France, mais aussi en Europe, au prétexte de surcapacités. C'est un mensonge de plus ; et cela lui permettra ensuite - comme les Chinois dans d'autres domaines industriels que l'Union Européenne a abandonnés, comme le textile-habillement ... - d'imposer ses produits et surtout ses prix ...

    - c'est une question vitale pour positionner la France dans le cadre de l'Union Européenne. Les commissaires (non élus) sont pour la plupart libéraux, et s'en fichent comme d'une gigne des peuples qui souffrent du fait de leur impéritie. Il est grand temps que cela change.

    - ce serait aussi une manière de consolider l'union européenne des syndicats, et des travailleurs. Ces derniers sont à l'évidence demandeurs (il suffit de voir les équipes de la CFDT de Florange se mobiliser ...

    - ce serait enfin river le clou à divers économistes libéraux - qui sont en plus des donneurs de leçon - comme Bruno Bertez qui vient de publier un papier sur "De Wendel à Mittal" : il ferait bien de s'appliquer les principes qu'il affecte aux historiens. Eux, pour le moins, ont l'excuse de la mémoire longue. Ce monsieur Bertez à non seulement la mémoire courte, mais les idées également. Nous avons vu ce qu'a donné le "marché" (mais où est-il ce fameux marché évoqué à longueur de ligne, y compris par Madame Parisot) ; et ce qu'il fait payer aux peuples de l'Union Européenne ; avec ses complices Merkel et cie ...

    Bref : à nationaliser d'urgence . Mais en évitant soigneusement le processus de socialisation des pertes et de privatisation des bénéfices.

    B. Boussemart


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :