• Article 134. Comment Auchan France "enfume" les salariés

    Bonjour

    Dans son numéro de samedi 1er et dimanche 2 février 2014 (voir page 24), Libération titre sur "le supermarché de dupes chez Auchan", suite à l'annonce de suppression de 800 postes chez Auchan France.

    Précisons quelques éléments.

    Il est impossible de définir le périmètre qui concerne ces "suppressions" d'emplois. Admirons au passage le doux euphémisme pour ne pas utiliser le terme "vous êtes virés" pour des cadres (l'essentiel du nettoyage concerne l'encadrement). De quel périmètre s'agit-il ?

    - au niveau géographique, Auchan France n'est qu'une partie du groupe Auchan, très implanté internationalement en Russie, Chine, Europe de l'Ouest (Espagne, Luxembourg, Portugal, Italie) et de l'Est (Pologne, Roumanie, Hongrie) ... Or Auchan France (au niveau juridique) ne comprend que les seuls hypers français (hors drives, hors hypers associés comme l'accord avec Schiever et hors hypers franchisés - Groupe Auchan vient par exemple de signer un accord de franchise avec des hypers et des supers à l'île de la Réunion). Bref  ... Les salariés "France" sont obligés de gober le fait qu'on ne leur précise pas de quoi il s'agit sur le périmètre géographique. Mais puisqu'on vous dit qu'il y a une baisse de chiffre d'affaires ... Prière de croire ... On vous fait bosser le dimanche, mais la croyance, promis, juré ... c'est vrai ce que raconte la direction d'Auchan France. Nous prenons d'ores et déjà le pari que le groupe Auchan va connaître entre 2012 et 2013 une hausse de son chiffre d'affaires tous pays. Attendons donc mars 2014. En attendant, le plan de suppression d'emplois pour la France sera mis en route ... sans données vérifiables. Parole d'expert d'Auchan.

    - au niveau format, Auchan France ne reprend que les hypers ; et donc ne sont pas pris en compte pour la France l'activité des supers (Simply Market), des galeries marchandes (Immochan) et du financier (Banque Accord). Ces trois autres domaines relèvent en France de sociétés distinctes, qu'il ne faut pas confondre avec Auchan France. Surtout, Auchan France dépend d'une cascade de sociétés passant par Auchanhyper, puis Groupe Auchan ; et que de nombreuses sociétés (les drives, e-commerce, grosbill ...) dépendent directement de Groupe Auchan. En d'autres termes, une partie du chiffe d'affaires d'Auchan France peut partir vers les drives etc ... et passer d'une poche Mulliez (Auchan France) vers une autre poche Mulliez (les drives ...). Cette poche n'est pas la même pour les salariés (et on les vire), mais les sous restent en famille. Cherchez l'erreur. Que l'expert d'Auchan va se faire un plaisir de mettre en évidence ...

    - enfin, et ce n'est pas le moindre des paradoxes, il faut ajouter une troisième dimension : le chiffre d'affaires sous enseigne. En 2012, le chiffre d'affaires publié par Groupe Auchan en consolidation était de 46,9 milliards d'euros (hors TVA). Le groupe indiquait par ailleurs que le Chiffre d'affaires sous enseigne était de 60,2 Milliards d'euros (en TTC). Ceci est également à prendre en compte, par rapport aux communiqués "victorieux" de Carrefour (pour l'ensemble du groupe, voir notre article ci-dessous), et surtout de Leclerc (qui comprend d'autres filiales non alimentaires) ou d'Intermarché, de Système U etc... Ces trois derniers groupes ne sont que des regroupements de "commerçants autonomes", et ne publient aucun compte consolidé. Les comparaisons sont donc trompeuses ... et le groupe Mulliez sait très bien "motiver" ses salariés (le bâton, lorsque les carottes de la prime de progrès ou de la participation deviennent plus maigres) à partir de telles "comparaisons".

    Quelques chiffres pour bien garder en tête la nature du débat : chiffres officiels, publiés et vérifiés, respectivement pour les années 2009, 2010, 2011 et 2012, et en millions d'euros.

    - groupe Auchan (tous pays, tous formats) : chiffre d'affaires consolidé : 39 671, 42 492, 44 373 et 46 931 ;

    - résultat net groupe Auchan (idem que ci-dessus) : 696, 742, 857 et 719 ;

    - Auchan France (uniquement hypers France, hors drives ...) chiffre d'affaires : 13 819, 14 024, 13 989 et 14 088 ;

    - Auchan France (idem que ci-dessus) résultat net : 225, 240, 178 et 175.

    - Auchan France : effectifs moyens : cadres et agents de maîtrise : 7 873, 8 248, 8 841 et 8 244 ; employés : 41 500, 42 004, 42 570 et 42 652 ; effectif total : 49 373, 50 252, 51 411 et 50 896.

    Malgré la hausse de chiffre d'affaires entre 2011 et 2012, Auchan France avait déjà commencé à "dégraisser" en douceur les effectifs.

    Pour le 1er semestre 2013, les résultats de "Groupe Auchan" sont plutôt bons (voir notre article comparatif avec Carrefour et Casino sur ce blog). Le groupe ne publie pas les comptes de Auchan France.

    Conclusion. Mieux vaut ne pas communiquer de chiffres pour faire des licenciements. On parle souvent des "patrons américains" ; quelques patrons français s'en inspirent directement. Avec le même mépris ... Mais qu'ont-ils tous à cacher?

    B. Boussemart

     

     


  • Commentaires

    1
    RASSON DIDIER
    Mardi 4 Février 2014 à 21:25

    On peut faire dire aux chiffres ce que l'on veut, par ailleurs de quel périmetre parle t-on , on inclus ou pas les super et les drives, le-E-commerce etc......

    Dans le comité central d'entreprise d'AUCHAN France on ne devrait parler que des résultats de l'entreprise FRANCE, et dans les reunions d'actionnaires  VALAUCHAN de la totalité des résultats du Groupe.si un pays a de mauvais résultats quelqu'en soit la cause ce sont les instances dirigeantes du Pays et la direction du groupe qui doivent prendre les décisions qui s'imposent, et en expliquer les causes au personnel.

    C'est le siege qui donne les directives aux magasins, on sort des chiffres chaque mois, des résultats chaque mois, mais on ne négocie les achats qu'une fois par an en général, qui décide de la politique de  prix , de marge......Le magasin applique les directives du siege. 

    ON ne dirige pas 55000 personnes qu'avec uniquement des résultats, il y a les concurrents, cette année ils ont été meilleurs que nous, regardez le positionnement des prix, CASINO s'est réveillé, CARREFOUR a ete sanglant dans ses cessions, mais qui a dammé le pion à tout le monde LECLERC et SUPER U , ils ont du mieux négocier que notre centrale d'Achats, notre marge a t-elle augmenté, nos prix sont positionnés comment, ah on compare peut etre aussi à la Russie ou le commerce est fait différemment sans chichi en magasin.

    Le comite central europeen devrait regarder tout cela , quel investiseement pour produire quel Chiffre d'affaires? et voir par pays quels est le C.A. quel taux de marge, quel marge en Euros, quel pourcentage de frais de personnel, et là on pourrait y voir plus clair.

    On ne rempli pas un magasin dont la présentation est faite par palettes,comme au debut de l'hyper en France et ce que l'on fait aujourdhui. regardez le luxe des magasins Francais, et la tronche des magasins Chinois ou Russe.

    Pour la famille Mulliez, c'est bien le retour sur investissements qui les interessent...pourquoi investir en France si la rentabilite est meilleure à l'etranger...vous avez cependant de la chance c'est qu'Englos on ne peut pas le déplacer à Pekin ou à Moscou....on sauvegarde un peu les emplois des employés.

    GUY LAPLATINE a bien vu l'évolution des effectifs sur les bilans sociaux, elle est nulle , alors que bien souvent on a agrandi les hypers, alors que CASINO réduit ses surfaces de vente pour mettre d'autres activités à la place.Chacun a donc sa STRATEGIE mais qui à la bonne.....

    Regardez la délocalisation de l'informatique elle est partie ou.......en Pologne ......c'est moins cher ;;; alors qu'il y a 9 ans on a fait batir "COLIBRI" pour acceuillir ces services... le nom du batiment devait etre prédestiné l'informatique c'est envolée....

    Il y a donc aussi lieu de parler de strategie du commerce, il y a 13 % de la population en dessous du seuil de pauvreté, le positionnement prix est donc un enjeux majeur.

    C'est comme l'embauche...si le carnet de commande est vide aucun patron n'embauchera

    Si AUCHAN n'a pas le bon positionnement prix le client ira là ou c'est le moins cher....vous achetez CHINOIS ou FRANCAIS c'est pareil.

    Mais ce qui est certains c'est que ce n'est pas l'ELS ah non l'EMPLOYE COMMERCIAL, qui pourra tout faire......et sans motivation, sans prime, et avec une epée de Damoclés sur la terre...on a pas la PATATE pour gagner.

     

     

     

    2
    marre
    Mercredi 5 Février 2014 à 21:25

    il n'y a pas d'employés à Auchan, juste des frais de personnel !


     

    3
    Mercredi 5 Février 2014 à 23:07

    Bonsoir

    Pour répondre à Didier Rasson. Les bénéfices en Russie ont évolué comme suit respectivement en 2005, 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011 et 2012 (en millions d'euros) : 33, 39, 37, 60, 110, 154, 182 et 251 M€. La Russie est devenu le deuxième contributeur au résultat (tout dépend ensuite de la manière dont on remonte celui-ci vers Groupe Auchan, via les filiales intermédiaires) de Groupe Auchan. Pour ceux qui le souhaitent, je peux donner le détail des résultats pays par pays (dans la mesure des informations publiées par Groupe Auchan, Auchanhyper ...).

    Bien évidemment, il ne faut pas confondre le niveau des hypers (toutes les filiales mondiales sont contrôlées par Auchanhyper), le niveau des supers (toutes les filiales mondiales sont contrôlées par ISMS), le niveau de l'immobilier (toutes les filiales mondiales sont contrôlées par Immochan) et les activités bancaire (Accord et Oney).

    Sur les prix, j'avoue être dubitatif sur Carrefour, Leclerc, Auchan et consorts. Que celui qui sache encore comparer un prix me le fasse savoir (entre 3 produits pour le prix de 2, les promos, les bonus sur les cartes de chaque enseigne, ...). En fait, chaque enseigne fait du baratin via la pub. (globale, ciblée, magasin ...) et le marketing du magasin. Donc, si une enseigne "met le paquet" une année sur ce baratin, et que le pékin moyen (vous, moi ... ) le gobe, c'est tout bonus. Mais globalement, je peux si vous le souhaitez donner le détail des prix de l'alimentaire calculé par l'INSEE. Et vous verrez bien que c'est du baratin.

    Mais les grandes surfaces et les grandes enseignes, c'est une question de croyance !!!

    Pour Carrefour par contre, j'attends également avec impatience les communications officielles sur la France (a priori léger gain de chiffre d'affaires, ce qui ne veut pas dire de marge et encore moins de résultat net - le discount, ça coûte cher) et sur l'international. Carrefour va encore perdre des rangs au niveau mondial, et ceci, sans qu'à mon avis (mais nous verrons si l'avenir nous donne raison à la publication des comptes, je bats ma coulpe d'avance) les résultats suivent au final.

    B. Boussemart

    4
    Pierre
    Jeudi 6 Février 2014 à 12:38

    Tout simplement impressionnante, impressionnante l'évolution fulgurante des bénéfices réalisés sur le marché Russe ! Par contre votre remarque sur la manière dont sont remontés ces résultats me questionne. Voulez vous dire que le bénéfice réalisé sur le marché Russe n'est pas remonté en intégralité au niveau du groupe? Si c'est le cas je trouve cela surprenant...

    5
    Jeudi 6 Février 2014 à 14:48

    La cadence de remontée des bénéfices réalisés par les diverses filiales du terrain dépend du groupe. Par exemple, Auchan Russie est une filiale de la société française Sogepar, elle-même filiale d'Auchanhyper, elle-même filiale de Groupe Auchan, elle-même filiale de Aumarché, elle-même filiale de Suraumarché ...

    Il faut donc du temps pour remonter les bénéfices vers les actionnaires familiaux.

    Je vous rassure ; ils ne sont pas au pain sec et à l'eau.

    B. Boussemart

    6
    Jeudi 6 Février 2014 à 23:37
    Vraiment très impressionné par vos chiffres.
    Pour information Carrefour hypermarché (131 hyper) en cinq ans a vu son CA baissé de 10% à peu près et ces effectifs de 18% à périmètre constant en m². Ce point est important car cela indique deux choses, une meilleure productivité des employés, augmenter de près de 25%, et de manière concomitantes un recrutement insuffisant.
    A votre disposition pour des données plus fine depuis 2005.
    7
    Vendredi 7 Février 2014 à 01:21

    Ils licencient en France, afin de compenser leurs erreurs. Russie, 900 000 euros par jour de pertes au minimum, sans compter la reprise des Reals.

    LA FAMILLE NE SEMBLE PAS APPRECIER DE DEVOIR RESTITUER A L ETAT LES TAXES PAYES PAR LES CONSOMMATEURS. Exemple, en Russie. Un article de LSA 13/11/2013.

    Auchan s'est vu interdire la vente d'alcool dans la région de Moscou, dans onze hypermarchés. Les analystes redoutent une perte de plusieurs dizaines de millions d'euros.

    L'interdiction imposée au distributeur serait basée sur une simple erreur. Auchan a fourni des données incorrectes sur ses volumes de ventes. La réaction est immédiate, les autorités de la région de Moscou interdisent la vente d'alcool dans 11 hypermarchés sur les 27 que compte la localité.

    Les poursuites et la procédure pourraient durer deux à trois mois. Des analystes d'Infoline redoutent de lourdes pertes, qu'ils estiment à 900 000 euros par jour.

    Un porte-parole en Russie du distributeur s'est exprimé auprès de l'AFP : "Nous ne commentons pas ces estimations. (...) Auchan prend les mesures nécessaires pour rétablir le plus vite possible les ventes d'alcool dans la région de Moscou."

    Le distributeur a justifié ses erreurs de déclarations par un changement de législation. Le groupe aurait envoyé un correctif, mais les autorités russes ont annoncé que cette rectification ne constituait pas "un motif de rétablissement de la licence".

    NDR On comprends mieux pourquoi Auchan France ne gagne pas assez pour la Famille Mulliez, et pourquoi ils licencient en France. 

     

     

    8
    Vendredi 7 Février 2014 à 10:43

    Bonjour Mr Boussemart et désolé d'être hors sujet mais je souhaiterai que vous lanciez un sujet sur oxylane car je suis salarié et bon nombres de donnees m'intéresse ou pouvons nous en discuter en privé?

    Merci

    9
    Vendredi 7 Février 2014 à 11:18

    Bonjour

    Le blog est ouvert à tou(te)s. Je prépare en ce moment un travail sur Décathlon. J'essaie de le mettre le plus rapidement possible sur le blog ; probablement la semaine prochaine.

    B. Boussemart

    10
    Vendredi 7 Février 2014 à 12:15

    Dans l'attente de l'ouverture de votre sujet sur Oxylane , avez vous des infos en ce qui concerne la valorisation de la valeur d part oxylane annoncée fin mars. la déception sera t elle encore au Rendez vous comme l'an passé?

     

    merci

     

    Manu

    11
    Vendredi 7 Février 2014 à 13:05

    Re

    Je n'ai pas d'informations sur les parts Oxylane. Par contre, je puis vous dire (et je ne connais pas votre niveau de déception) qu'entre fin 2011 et fin 2012 la valeur du titre Décathlon au niveau des stock-options était passée de 464,89 € à 539,5 €, soit une hausse de 16%. C'était une excellente performance.

    A suivre donc,

    B. Boussemart

    12
    Vendredi 7 Février 2014 à 13:13

    re


    la déception était que la valeur de part a été revalorisée de 6,47 % en mars 2013 contre 16% pour les vrais actionnaires d'après vous. J attends avec impatience votre sujet sur oxylane afin de mieux comprendre tout ces montages financiers sur lesquelles nous salariés "actionnaire" n'avons aucune communication.


    merci

    13
    Dimanche 9 Février 2014 à 21:52

    Bonsoir,

    Notre collectif SPLF45* attend aussi avec impatience votre article sur Oxylane! Le conseil municipal vote en effet ce vendredi 14/02 la modification du PLU indispensable pour que le projet "Village Oxylane" se finalise sur notre commune. Mon petit doigt me dit que votre étude pourrait nous donner des arguments en plus pour convaincre nos élus de voter non!

    Bien à vous,

    * Pour un site préservé entre Loire et forêt, qui lutte contre le bétonnage de 16 ha de terre encore cultivées et boisée près d'Orléans.

    14
    Pepe12
    Lundi 10 Février 2014 à 13:14

    Bonjour M. Boussemart

    Je suis depuis quelques temps vos analyses, toujours fort justes et bien documentées. Pourriez vous nous informer via une analyse de la situation du groupe L'Oréal, entreprises française bien connue, chef de file mondiale, et présentant des résultats en croissance depuis de nombreuses années. L'actualité pointe la part que Nestlé détient dans L'Oréal 29% estimés à 22 milliards d'Euros. Devant une telle somme et l'importance de cette participation pour L'Oréal, il est question dans la presse dite spécialisée que L'Oréal rachète la part de Nestlé dans on propre capital et annule purement et simplement ces actions rachetées, ceci afin de "rendre de la valeur aux actionnaires"...

    Au premier rang desquels, la famille Bettencourt. Dans ce cas de figure sa participation dans L'Oréal passerait mécaniquement de 30,5% à 43%. Quid alors de la réglementation boursière qui oblige un actionnaire d'une société cotée dépassant le seuil de 33% à lancer une OPA ? S'appliquent elle dans ce cas ?

    Si il était jugé (mais par qui) que la réglementation boursière s'applique, la famille Bettencourt devrait alors, à l'issue du rachat d'actions, revendre une partie de sa participation pour repasser sous les 33% et elle obtiendrait alors un joli pactole de plus entre 10 et 15 milliards d'euros ? tout cela sans avoir rien fait de particulier ... Chapeau l'artiste ...

     

    Pourriez vous nous éclairer de vos lumières sur ce schéma ?

     

    Merci d'avance

     

    Pepe12

    15
    Lundi 17 Février 2014 à 13:03

    Bonjour Monsieur Boussemart

     

    Quand pensez vous nous sortir votre sujet sur décathlon?

     

    merci

    16
    Mercredi 19 Février 2014 à 08:42

    bonjour Mr Boussemart

    Sans vouloir vous mettre la pression , quand pensez vous poster votre article sur oxylane?

     

    merci

    17
    Jeudi 20 Février 2014 à 16:58

    Bonjour

    Je pense pouvoir publier l'article sur Décathlon avant fin février.

    B. Boussemart

    18
    Samedi 22 Février 2014 à 07:48

    Auchan ferme Auchan Drive Luxembourg !

    Depuis plusieurs jours, le site web http://www.auchandrive.lu affiche l'inscription :
    "Le site AuchanDrive.lu est temporairement indisponible
    Nous mettons tout en œuvre pour rétablir le service au plus vite."


    Auchan Drive Luxembourg  est donc fermé.

    La politique mise en œuvre depuis plusieurs années dans les services centraux à Villeneuve d'Ascq porte ses fruits.
    Externalisation, gaspillages, incompétence, harcèlement, tout cela porte ses fruits.
    Les clients : Dehors !
    La Famille Mulliez détruit ses outils de travail.
    De l'idéologie pure !

    Pendant ce temps là en Russie, perte d'un million d'euros par jour rien qu'à Moscou, ça continue.
    Auchan France pourra t'il continuer longtemps à financer à perte l'incompétence ?

    Un Entreprise, ce n'est pas que de la cavalerie financière.
    Jean-André Laffitte, Directeur des ressources humaines, en charge des systèmes d'information et de l'organisation depuis peu, va pouvoir accélérer la fermeture des services informatique et licencier à tout va, entre autres à l'informatique à Villeneuve d'Ascq, rue de la recherche des clients perdus.

    Pendant ce temps là, les Sociétés de Services Informatiques se frottent les mains, leurs actionnaires seront contents cette année.
    P.S. Excellente Pepe12, votre essai afin de détourner l'attention sur une autre grande Famille française.

    19
    Dimanche 23 Février 2014 à 09:36

    Auchan a ré ouvert ses Auchan Drives au Luxembourg ce dimanche.

    "Jamais autant de sous chefs du services informatiques auchan n'ont dû autant à si peu de techniciens"aurait dit Winston Churchill !
    Et "demain, il y en aura encore moins, des techniciens",  aurait il ajouté.
    (Il y en a très beaucoup des sous chefs de services à l'informatique auchan).

    Pour les drives du Luxembourg, Il n'y a plus qu'à attendre que reviennent les clients.
    Ils en ont de la chance les clients de drives, avec tous les cadeaux qu'ils vont recevoir pour revenir faire leurs courses . . . . .
    Les cadeaux, ristournes, remises exceptionnelles afin de se faire pardonner les erreurs, sont fabuleuses pour les clients des drives en france.
    2 millions d'euros en 2013 à confirmer.

    Comme le disait aussi Winston Churchill, : « Construire peut être le fruit d'un travail long et acharné.
    Détruire peut être l’œuvre d'une seule journée. »
    L'informatique auchan un encadrement pléthorique, coercitif et d'une très très faible valeur ajoutée.
    Un reportage de LSA sur ce sujet aurait de la gueule !


    La solution à tout cela : Un sondage !

    Copier Coller de l'invitation:
    "Le socle de notre vision "Des équipes enthousiastes et engagées" nous invite à améliorer notre capacité à mieux travailler ensemble et à développer notre transversalité .
    Ainsi l'un des objectifs majeurs de notre feuille de route 2014 est l'amélioration de la relation de confiance entre les équipes de la DSI
    Pour l'apprécier, nous mettons en place un questionnaire qui vous permettra d'évaluer les services de la DSI avec lesquels vous êtes en relation
    Nous vous invitons à prendre quelques minutes pour répondre, avec exigence et bienveillance, à ce questionnaire avant le . . . . "
    Autrement dit : Dénoncez vos collègues, surtout ceux qui arrivent encore à travailler.

    En conclusion, et pour résumer le projet Vision 2020 de la famille MulliezSi les lentilles vous font péter, portez des lunettes Bonduelle !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :