• Article 221 - Valauchan

    Bonjour

    De nombreuses demandes sur l'évolution possible de la valeur "Valauchan".

    Vous n'êtes pas sans savoir qu'il sera proposé un nouveau mode de détermination de la part "Val ... quelque chose" pour la France, avec la moitié du critère de valorisation pour les performances du groupe, et l'autre moitié pour les performances de la nouvelle entité "Auchan Retail France" qui va regrouper toutes les activités françaises du groupe.

    Deux remarques :

    - que deviennent les engagements du groupe Auchan avec les anciennes valeurs "Valauchan", qui étaient fondées uniquement sur les performances du groupe Auchan. Le groupe va t-il transformer ces anciens titres "Valauchan" en nouveaux titres "Val ... quelque  chose", et sur quelle base ? Pour l'instant, mystère total. Ce qui est particulièrement préjudiciable pour les détenteurs de "Valauchan", qui ne savent pas à quelle sauce ils vont être mangés. La meilleure solution est de garder l'ancien titre "Valauchan", et de garder la valeur de ces anciens titres sur la valeur du groupe. Car les salariés ont contracté du Valauchan sur la base de l'ancienne formule, et ont épargné à cette condition. Ce serait d'autant plus juste que c'est  avec l'ensemble des activités françaises et les profits dégagés au fil des années que le groupe a pu acquérir des positions à l'étranger. Avec un étranger qui est actuellement plus rentable que la France.

    - s'agissant de la nouvelle valorisation "Auchan Retail France", il faut faire attention  à la pondération entre les hypers, les supers, l'immobilier, la banque Oney, et la diversification (Alinéa en fait-il partie ? Quid  des drives ? Quid de l'intégration des systèmes U ? ...), en sachant  par ailleurs que les bourses européennes sont en train de d'effondrer !!! Les "experts" vont-ils tenir compte de tous ces éléments ; et quelles sont les projections pour l'avenir en France ?

    Il est donc indispensable  d'obtenir la première année toutes les informations conduisant à  déterminer la valorisation de la "nouvelle part" concernant la France ; et obtenir le calcul pour le groupe.

    Si tel n'est pas le cas, tout est possible. Et dans ce cas, il est préférable d'obtenir des augmentations de salaires (qui seront elles intégrées au montant de la retraite) plutôt que "d'investir" dans un "Val ... quelque chose" d'opaque.

    B. Boussemart


  • Commentaires

    1
    Noname
    Mercredi 10 Février 2016 à 21:37

    Bonjour,

    Comment vous contacter par mail ?

    Merci

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Jeudi 11 Février 2016 à 00:26

    editions.estaimpuis@orange.fr

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :