• Article 241 - Les faux calculs de Challenges sur les grandes fortunes - le cas Klaba

    Bonsoir

    Ce qui est bien avec Challenges, c'est que nous ne sommes jamais déçus par le niveau élevé de leurs bêtises. Autre cas proche de celui d'Altrad, le cas Klaba. Il est vrai que c'est une belle histoire comme en rêve l'idéologie capitaliste. La famille Klaba, émigrée de Pologne avec quelques milliers de francs, a développé dans les Hauts de France ses activités de fournisseur de "cloud" en Europe, avec une vision mondiale affichée. Valorisation par Challenges : 1,5 milliards d'euros, valorisation reprise fidèlement par "La Voix du Nord".

    Petit problème. Ce milliard et demi est une valorisation ... à venir, si tout se passe bien dans le monde de la spéculation capitaliste.

    Si, en effet :

    - le groupe OVH ouvre effectivement son capital à 5 investisseurs extérieurs (dont le groupe Mulliez, on ne prête qu'aux riches) pour un montant  total de 250 à 300 M€ ; le groupe  serait valorisé à cette occasion à 1 milliard APRES l'augmentation de capital.

    - avec ces fonds, et le développement attendu, le groupe pourrait investir 1,5 Mds d'euros en 4 ans - ce n'est pas demain la veille ;

    - le chiffre d'affaires atteindrait 1 milliard d'euros à  l'horizon 2021-2022 et emploierait 3 000 personnes.

    En attendant, le chiffre d'affaires actuel est de 250 M€, et OVH emploie environ 1 000 personnes. On est prié de croire ces informations, puisque la famille Klaba ne publie aucun compte. Sauf qu'en septembre 2011, lors de l'apport de tous les titres OVH de la famille à un holding OVH Groupe, ces titres ont été évalués par un expert à 136 M€! Nous sommes très loin de 1,5 Mds (11 fois plus). Et que l'apport de nouveaux titres créés en décembre 2015 a été réalisé sur la base de 137 M€ de valorisation. Certes, cet apport a été fait à un "prix d'ami"  (il s'agit de parts de créateur d'entreprise). Mais il est permis de s'interroger sur la rentabilité de l'entreprise OVH : un chiffre d'affaires de 250 M€ dont il faut déjà soustraire au moins les salaires de 1 000 personnes (soit 50 M€ environ), puis les coûts d'infrastructure, d'énergie, de crédit ... ! On comprend mieux pourquoi Klaba ne publie pas ses comptes !

    Challenges est donc à nouveau un bon relai de l'idéologie capitaliste, des spéculateurs de tous poils, et des banquiers ou fonds d'investissements en  quête de ce type de placement !

    Bon courage aux heureux actionnaires individuels qui rachèteront les titres une fois la mécanique spéculative lancée (voir les fortes variations des placements dans la e-économie).

    B. Boussemart

     


  • Commentaires

    1
    Lecteur1
    Mercredi 17 Août 2016 à 20:31

    A ma connaissance, les Klaba ont refusé l'investissement de l'AFM, publiquement dans la presse et sur twitter.

    https://twitter.com/olesovhcom/status/763433073228783617/photo/1?ref_src=twsrc%5Etfw

    Ils n'ont pris que deux fonds US, dont KKR en lead.

    2
    Mercredi 17 Août 2016 à 21:02

    Possible : à l'origine, 5 fonds annoncés : Mulliez, Warburg, KKR et Towerbrook, Goldman Sachs et Caisse de Dépôt et Placement du Québec. C'est donc à suivre, mais ne change rien sur le fond. Il y aura simplement plutôt 250 M€ que 300 !

    B. Boussemart

    3
    Balthazar
    Jeudi 18 Août 2016 à 21:36
    Il est probable que le rendement d'OVH soit proche des 15 à 20%...
    Soit 50 millions d'euros par an
    Avec une valorisation à 10 à 15 fois les bénéfices, la boîte vaudrait 500 à 750 millions d'euros
    Mais il est clair que les klaba doivent faire comme Niels à ses débuts, tout réinvestir parce que l'hébergement (appelé cloud pour être plus cher) est une course à la taille
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :