• Article 244 - La nouvelle structure financière du groupe Auchan

    Télécharger « Organigramme Auchan2016.pdf »

    Bonsoir,

    Vous trouverez en pièce jointe ci-dessus le nouvel organigramme du groupe Auchan, Auchan Holding venant enfin de publier ses comptes 2015 ! Le groupe Mulliez n'a par ailleurs toujours pas publié les comptes de nombreuses sociétés, notamment la SCA Valma, les données du groupe HTM (Boulanger), Happychic (Jules, Brice), Bunsha/Kiabi au niveau consolidé, Agapes, Norauto ...

    Par ailleurs, Auchan Holding vient de procéder à plusieurs réductions de son capital, soit en annulant des titres déjà acquis (396 469 titres figurant fin 2015 à l'actif du bilan pour 165,6 M€), le coût est déjà supporté ; soit en rachetant des titres aux actionnaires (dernière et plus importante opération de ce type en août 2016, avec 690 000 titres achetés 420,05 € l'unité) ; ce qui suppose une baisse des liquidités du holding de 290 M€. Pour rassurer les salariés, il y avait fin 2015 environ 534 M€ de trésorerie disponible. Auchan Holding se porte donc toujours bien au niveau financier.

    Champagne pour les membres de la famille qui avaient besoin d'un peu de liquide pour terminer l'année 2016 !

    B. Boussemart

     


  • Commentaires

    1
    Erwan
    Jeudi 24 Novembre 2016 à 11:41

    Bonjour,

     

    Dans la simplicité, comme organigramme, il doit être possible de pouvoir faire mieux je suppose.

     

    Je ne comprends pas:

    - La finalité d'annuler des titres.

    - Comment s'organise cette annulation.

    - Comment c'est financé.

    - Provenance de ces titres annulés.

    Serait-il possible de développer, et expliquer en vulgarisant si possible?

    Merci.

    Peut être que je me trompe, mais le "capital perdu" en annulant des titres, ne se reporte-t-il pas sur les titres restants?

    La valeur de l'entreprise reste-t-elle la même avec un titre de valeur plus élevée?

    Quid du PEE des salariés dans cette opération?

    Merci pour toutes vos réponses

     

    Erwan

      • Mercredi 21 Décembre 2016 à 12:01

        La finalité d'une annulation de titres est double. D'une part, pour les actionnaires qui participent au remboursement (et Valauchan peut en faire partie), c'est obtenir immédiatement du cash, et réaliser  une plus-value entre la valeur de remboursement et la valeur à laquelle ils ont acheté le titre. D'autre part, et à l'avenir, c'est de faire remonter et la valeur du titre et la valeur du dividende par titre, puisque ce calcul se fera (si le groupe continue à obtenir de bons résultats) sur un nombre inférieur de titres.

        Le financement est simple : Holding Auchan rachète avec sa trésorerie ses propres titres (par exemple à Valauchan). L'actif total ne change pas de valeur ; la ligne disponibilités diminue du montant du rachat, et la ligne actions propres auto-détenues augmente du même montant. Il faut donc, et c'est la seule condition, que Auchan Holding dispose de cash.

        Ensuite, l'opération est simple :

        - les titres auto-détenus à l'actif sont annulés (la valeur de cette ligne diminue du montant des titres remboursés) ;

        - au passif, et pour la même valeur, le montant en capital et en primes ou en réserves diminue.

        L'affaire est bouclée. L'actif et le passif restent égaux en valeur.

        La valeur de l'entreprise (et donc de chaque titre) n'a pas bougé au départ. En revanche, et à l'avenir, ces deux valeurs se rapporteront sur un nombre réduit de titres. Ce qui favorisera ceux qui n'ont pas vendu.

        B. Boussemart

    2
    Me and my self
    Mardi 20 Décembre 2016 à 18:17

    Bonjour,

    Pensez vous vraiment que ces remontées de dividendes soient servis aux actionnaires?

     

      • Mercredi 21 Décembre 2016 à 11:24

        Eh oui ; entre 2012 et 2015, groupe Auchan  (qui ne s'appelait pas encore Auchan Holding) a versé à ses actionnaires (c'est à dire en fait pour la partie détenue par la famille via Aumarché, Samauchan et Soparfil) un montant total de dividendes égal à 381,7 M€ ; Aumarché, détenu en totalité par les membres de la famille via Acanthe, Cimofat et Valorest, a versé à ses propriétaires collectifs un  montant de 485,2 M€ en dividendes.

        Ensuite, Acanthe, Cimofat et Valorest versent à leur tour aux diverses sociétés détenues par la famille des dividendes.

        CQFD

        B. Boussemart

         

    3
    me and my self
    Mercredi 21 Décembre 2016 à 11:53

    Oui ce qui ne veut pas dire que ces dividendes remontent jusqu'aux actionnaires.

    Si mes infos sont bonnes, le montant des dividendes représentent moins de 1% du capital.

    Le reste j'imagine est redistribué aux différentes entités du groupe.

    Non?

      • Mercredi 21 Décembre 2016 à 12:23

        Les trois sociétés Acanthe, Cimofat et Valorest ont versé entre 2009 et 2015 près de 658,75 M€ aux membres de la famille Mulliez (soit 94,1 M€ en moyenne par an).  Ceci, directement. Je ne vois pas à quel montant vous rapportez cette somme pour obtenir 1%. Le capital initial cumulé des trois sociétés ci-dessus atteint 79,17 M€ ! Près de 120 % ! Joli rendement par rapport à la mise de départ (voir le texte ci-dessus).

        B. Boussemart

    4
    me and my self
    Mercredi 21 Décembre 2016 à 14:37

    1% par rapport à la valorisation de leurs actions 

      • Mercredi 21 Décembre 2016 à 16:19

        Par rapport à la valeur de leurs actions (voir mes estimations dans le magazine Capital), c'est beaucoup moins. Si nous parlons strictement dividendes. Vue la somme distribuée et le nombre de personnes de la famille (500  c'est déjà beaucoup) pouvant prétendre toucher un dividende, les valeurs distribuées chaque année donnent environ 200 K€ par an et par personne si le système était égalitaire. Une misère pour le pauvre bébé Mulliez qui vient de naître.

        En prenant cette fois le résultat net (distribué ou non), il faut multiplier par 3,5 cette somme, ce qui met la remontée globale d'argent à 700 K€ par an et par personne. Et l'essentiel de la famille (bébés compris) vit de cette rente.

        Mais que peut on faire avec de telles sommes pour vivre ?

        B. Boussemart

    5
    me and my self
    Jeudi 22 Décembre 2016 à 15:48

    Juste pour bien comprendre...
    Comment peuvent ils en vivre si cela n'est pas distribué?

      • Jeudi 22 Décembre 2016 à 16:26

        Je crois que beaucoup de caissières se contenteraient de 200 K€

        B. Boussemart

    6
    Me and my self
    Vendredi 23 Décembre 2016 à 10:29

    En effet mais ça change un peu la démonstration à mon avis

      • Vendredi 23 Décembre 2016 à 15:00

        Mais non. Sur quoi ?

        Car ce qui n'est pas distribué est accumulé et entre dans le patrimoine. Faites le calcul du patrimoine par Mulliez avec les chiffres permettant d'obtenir le 1 % ; et on rediscute.

        B.  Boussemart

    7
    me and my self
    Vendredi 23 Décembre 2016 à 15:28

    Oui bien-sur mais en attendant ce capital n'est pas mangé. Je suis Nordiste, je ne connais personnellement aucun membre de cette famille, mais je vois les entreprises qu'ils ont fait grandir et les emplois créés. Cet argent est investi dans ces entreprises qui prospèrent avec des hauts et de bas et dans les quels le capital est réinvesti. Je trouve cela peut être naïvement mais plutôt bon pour la région. En tous cas on est à mon sens loin de la finance de marché et de la spéculation boursière qui a mon sens fait beaucoup plus de mal

    Ce n'est que mon avis

     

      • Vendredi 23 Décembre 2016 à 19:22

        Bonsoir

        Je ne dis pas que la famille Mulliez  spécule ... Quoique : connaissez vous la société Kachgar, qui outre le fait qu'elle soit l'un des banquiers du groupe, dispose de plus de 810 M€ de valeurs mobilières de placement et de liquidités fin 2015.

        Pour les emplois créés, je vous renvoie aux calculs de mon ouvrage sur la Richesse des Mulliez, où je démontre que la grande distribution a détruit plus d'emplois (petits commerçants, destruction d'industries par les importations de produits à bas prix - voir ce qu'il reste du textile régional ... ; impact désastreux sur le nombre de paysans et la qualité des produits agricoles ...) qu'elle n'en a créés.

        B. Boussemart

      • TITINE
        Jeudi 29 Décembre 2016 à 18:40

        Bien sur qu'ils ont raison de ne pas être coté en bourse , il suffirait d' un Georges SOROS ou autres cocos pour les bousillier , vu ce qui se passe tous les jours ... quand je lis chaque semaine le blog de Pierre JOVANOVIC "" http://www.jovanovic.com/blog.htm "", le seul site qui affiche le noms des entreprises qui croulent   par exemple    etc.....

        J'ai lu le 15-12-2016 sur la Voix du Nord qu' Auchan avait inauguré son 100 ème hypermarché avec 174 emplois à Moscou .

        Auchan est l' investisseur étranger le plus important en Russie .Auchan retail est présent dans 17 pays , gère 969 hyper , 2612 supermarchés et magasins de proximités.

        ..... GERARD MULLIEZ malgré ses 85 ans a encore la force d' aller se distraire à l'université patronale de Marcq en Baroeul  , en fait il a été invité à boire une bière par François Motte avec l' autre zozo Pierre Gataz      article VOIX DU NORD 16 décembre .

        Bonne fin d' année  Mr Boussemart

         

    8
    Erwan
    Vendredi 23 Décembre 2016 à 18:16

    Bonsoir,

     

    Merci Monsieur Boussemart pour ces éclaircissements.

     

    Pour me and my self....

    Bien sur que la famille Mulliez perçoit les espèces sonnantes et trébuchantes de leurs activités à travers les dividendes.

    Ils ne sont que des rentiers pour la plupart.

    Seuls les salariés "actionnaires" ne touchent pas de dividendes.

    Mieux, tout versement de dividende fait perdre en même valeur le cours des actions.

    Les salariés "actionnaires" sont lésés car aucune autre contre-partie n'est versée.

    Elle n'est pas belle la vie?

     

    Erwan

     

    9
    vivine
    Jeudi 29 Décembre 2016 à 16:44

    Bonjour, 

     

    Merci pour ces éclairages bien utiles quand on n'y connait rien en finance. 

    Dans une de vos réponses vous parlez de la société Kachgar : si c'est une société ça peut être une banque ?

    Je croyais que Norauto faisait partie de la galaxie Auchan et ne les ai pas vu dans le magnifique organigramme que vous avez fait.

    Ce n'est pas dedans ou c'est caché derrière d'autres sociétés écrans ? Ca appartient toujours aux Mulliez ?

    Merci d'avance pour votre réponse.

    10
    Jeudi 29 Décembre 2016 à 17:43

    Bonsoir

    Pour Kachgar, il s'agit d'une société financière, qui dispose d'argent (en capital et emprunté auprès des banques), et qui ensuite le répartit vers d'autres sociétés du groupe (sous forme de prêts), ou le place dans des opérations plus ou moins spéculatives sur les places financières ou dans des fonds d'investissements.

    Norauto (groupe Mobivia) est détenu en majorité par la famille Derville - Mulliez. Mais le groupe Mulliez en détient directement une petite partie, ainsi que divers membres de la famille. Comme ce n'était pas une majorité "groupe Mulliez" et que je n'avais pas beaucoup de place sur la feuille, j'ai laissé de côté Norauto.

    B. Boussemart

    11
    TITINE
    Jeudi 29 Décembre 2016 à 18:07

    Sont forts les " Mulliez " pour trouver des noms de sociétés hors du commun comme KACHGAR  (ville chinoise )."" http://www.verif.com/societe/KACHGAR-488981556/ "" En 2006  le fonds arrondi était de 155 MF e et donc à bien grossi à 810 MF en à peine 10 ans . Ce qui m' amuse , c' est qu' elle est domiciliée au 64 Bvd de CAMBRAI 59100 Roubaix .... le 64 avec sa porte grillagée est l' entrée macadamisée sur 100 m vous mène aux parkings de l' AMF . Plusieurs entités de leurs holdings sont à la même adresse . Je suppose que la taxe d' habitation est bien moins onéreuse que l' Avenue Jean Jaurés à 50 m ( entrée des bureaux pour les piétons ).

     

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :