• Article 249 - On n'attire pas les mouches avec du vinaigre - ou Valauchan 2017

    Bonjour

    Les valeurs des parts Valfrance et Valauchan viennent d'être publiées. Vu l'annonce des résultats par le groupe et le nouveau plan de réduction des effectifs, on pouvait s'attendre au pire, comme en 2015. Eh bien non ! Tout va très bien, Madame la marquise : Valfrance voit sa part validée à 15,63 € (+ 4,26%) et Valauchan à 440,04 € (+ 3,82%).

    Magnifique et magique : la France (avec Valfrance), qui apparaissait comme le point faible du groupe, a un FCPE qui progresse plus rapidement que Valauchan. De quoi attirer les gogos qui hésitaient, vu les pressions mises depuis plusieurs années sur la France quant aux résultats "médiocres", à investir dans ce nouveau bidule. Précipitez vous, braves gens. Valfrance est un nouvel edorado. Magique, qu'on vous dit.

    Magique surtout pour la famille Mulliez. En effet, la part Valauchan a évolué comme suit au cours des dernières années (valeur en euros, puis % de variation par rapport à l'année précédente) : 2014 : 427,97 € (+ 4,3%) ; 2015 : 415,41 € (- 3%) ; 2016 : 423,85 € (+ 2,1%) et 2017 : 440,04 € (+ 3,82%).

    Et rappelez vous ce que nous disions lors de la baisse de valeur du titre, qui poussait les porteurs de parts à vendre (au prix bas) ; alors que nous indiquions qu'il n'y avait aucune raison d'être pessimiste, du fait des positions à l'international du groupe. En 2017, le titre vaut donc 440,04 €, et a dépassé la valeur de 2014 (+ 2,82%).

    Entretemps, que s'est-il passé : les petits porteurs de parts ont vendu les titres, et assez massivement, au prix le plus bas que pouvait racheter la famille Mulliez. Fin 2015, Auchan Holding possédait en actions propres 1 149 074 titres ; il a acquis en 2016 à 421,6 € par titres 922 681 titres. Au total, le groupe avait donc 2 071 755 de ses propres titres ; il a donc annulé 1 014 451 titres (en remboursant à 420,9 € par titre les porteurs de parts) ; reste actuellement 1 057 304 titres, dont 770 452 titres détenus pour le compte des fonds, titres dont la valeur est de 280 M€ (soit 363,42 € le titre), le reste étant de l'autodétention pure pour 1,1% du capital (voir le rapport sur les comptes 2016).

    Résultat des courses : en éliminant les titres (420,9 € par titre) et en les rachetant (421,6 € par titre) à bas prix par rapport à la valeur réelle (440,04 €), la famille a fait nettement baisser le % d'Auchan Holding détenu par les salariés (ce pourcentage n'est plus que de 7%, contre 10,2% fin 2014). Elle réalise en plus une belle opération financière. Si les titres avaient été vendus en 2017, la famille aurait dû débourser en plus 95 M€ ! Il n'y a pas de petits profits pour la famille.

    Quant à Valfrance, méfiance totale. D'où tombe ce + 4,26%, alors que les résultats de la France "imposent" encore des restructurations et des licenciements ? De qui se moque t-on ? Est-ce uniquement fait pour attirer de nouveaux souscripteurs Valfrance, avant de les plumer comme chez Valauchan.

    Si j'étais membre du personnel Auchan, je demanderai des augmentations de salaires. Au moins, ces dernières se retrouveraient dans le calcul de ma retraite, et je ne serai plus soumis aux évaluations à géométrie variable des "experts" d'Auchan Holding !

    B. Boussemart


  • Commentaires

    1
    Erwan
    Mardi 4 Avril à 08:09

    Bonjour,

    Toujours les mêmes soucis de revalorisation au ras des pâquerettes.

    Nous sommes loin des propos de Gérard Mulliez: "doubler la valeur et la taille de l'entreprise tous les 5 ans"

    Des "experts" qui n'y connaissent soit rien, où sont à la solde..

    Une entreprise sous valorisée de 30% environ (voir un des livres de Benoît Boussemart)

    Des explications qui n'ont aucun fondement et qui ne tiennent pas debout.

    Pénalisé soit-disant par un taux de change défavorable (rouble- yuan). Pourtant dans toute entreprise qui se respecte et qui a des intérêts à l'étranger budgète une ligne afin d'éviter ce genre de mauvaise surprise.

    On a les financiers et gestionnaires que l'on mérite.

    Des sois-disant problèmes avec la Pologne qui intègre mal la filiale racheté il y peu

    Des problèmes parait-il en Italie. Tiens donc, on nous a dit que depuis le passage de monsieur Espasa c'était reparti sur les chapeaux de roues et que tout allait bien en Italie. On nous aurait menti?

    Un Valfrance qui est mieux revalorisé qu'un Valauchan est incompréhensible compte tenu des résultats de la filiale française. On se fiche vraiment du monde!

    Cette technique est faite afin de faire vendre ou transférer les avoirs Valauchan dans Valfrance.

    "Apportez nous votre argent braves gens, nous ferons en sorte qu'il nous rapporte, mais pas à vous"

    Après avoir contribué par le financement des filiales étrangères et maintenant qu'elles commencent à rapporter, on nous en retire les fruits en grande partie.

    Où l'on voit qu'Auchan a rapporté plus d'un milliard d'euros (à la famille?) il n'y a rien pour les salariés: ni dividende, ni abondement en cas de versement volontaire, ni achat d'actions avec décote, pourtant toute entreprise qui se respecte le fait pour ses salariés actionnaires, mais surtout pas dans les entreprises du groupe Mulliez.

    Il n'y a même pas une revalorisation en fonction des résultats obtenus.

    Quand ça arrange, on nous compare avec la concurrence. Dans le cas contraire, il y toujours une déconvenue.

    Auchan est une des entreprises les moins endettées, il n'en n'est tenu aucun compte des la revalorisation.

    Un "conseil de surveillance" Valfrance et Valauchan qui n'a aucun pouvoir, aucune parole dans quoique ce soit, ce n'est que le conseil de surveillance de la caisse de rachat, dites le vous bien.

    De plus il ne sait pas gérer cette caisse. Qu'il fasse appel à des vrais professionnels de la gestion de fonds, nous aurons une caisse de rachat qui rapportera plus que ce qu'elle ne rapporte actuellement, et même plus que la revalorisation foutage de gueule de la partie Auchan.

    Bref, une vaste fumisterie qui ne profite qu'aux Mulliez.

    Philanthropes que pour eux mêmes.

     

    Erwan

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    lefrebbbb
    Mardi 11 Avril à 23:45

    nous avons essayé de prévenir les salariés et de leur dire de ne surtout pas transférer leur valauchan dans valfrance; mais force est de constater qu'a part les faire voter pour des représentants au conseil de surveillance bidon, on les informe très peu et surtout très mal; et ils préfèrent croire leur RH et leur dirlo plutôt que leur syndicat !

     

      • Erwan
        Dimanche 16 Avril à 11:59

        Bonjour,

         

        Sympa ce syndicaliste!!

        Où était-il lui et son syndicat lorsqu'il y a près de deux ans la direction a présenté le nouveau bidule qu'est Valfrance?

        Leur réponse était: "dans l'attente de nouveaux éléments, nous ne nous prononçons pas"

        Mais bien sur, la direction en a profité pour aire ce qu'elle voulait. Pourtant, pas besoin d'avoir tenté de poursuivre des études ou d'être madame Soleil pour flairer le piège.

        En tant que simple salarié, je l'ai vu, je m'en suis même offusqué dès la présentation en conseillant à mes collègues de ne rien faire, ni vendre ni transférer.

        Et aujourd'hui il nous annonce: "on vous l'avait bien dit", refaire le monde après coup est si simple.

        Aujourd'hui, s'il veut prouver quelque chose, qu'il dépose des recours auprès de l'Autorité des Marchés Financiers pour manipulation de cours, demander des éclaircissements sur le fait que d'un côté ces actions génèrent des dividendes et de l'autre non. De la répartition des fonds qui doivent être à l'identique que la constitution de la part, c'est à dire 40% pour Auchan France, 40% pour Auchan holding, 20% pour la caisse de rachat.

         

        Et là ce monsieur prouvera que c'est un vrai syndicaliste au service des salariés et non un rond de cuir qui ne pense qu'à préserver son siège en ne faisant que du vent.

         

        Joyeuses Pâques

         

        Erwan

         

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :