• Article 252 - Messieurs les "progressistes", je suis fier d'être un ringard

    Bonsoir

    C'est parti.

    Déjà fini, la modestie des résultats du 2ème tour. Macron a déjà oublié les 12 101 416 abstentions, les 3 019 724 bulletins blancs et les      1 049 532 bulletins nuls. Il ne retient que les 20 753 798 voix qu'il a obtenues, soit 43,63% des inscrits, dont en plus un nombre très important de celles-ci n'a fait que rejeter le Front National. Macron s'approprie donc des voix qu'il n'a pas !!! Bel exemple d'honnêteté intellectuelle et de calculette libérale. Comme Hollande (mon ennemi, c'est la finance ... sic) et Valls, ce dernier ayant enfin jeté le masque aujourd'hui. Donc, tous ces braves gens du PS (qui n'a rien de socialiste) ont bien magouillé depuis plusieurs années pour nous amener à accepter l'intolérable, à coups de 49.3 et de lois scélérates favorables à la finance mondialisée.

    Cette dernière se porte bien. Il suffit de regarder à cet égard les résultats des sociétés du CAC 40 entre 2015 et 2016. Ils engrangent les bénéfices (+ 14% entre 2015 et 2016, à près de 90 milliards d'euros pour les groupes ci-dessous), refusent les hausses de salaires et continuent de licencier, et voient leurs titres s'envoler en bourse : de 1 588 Mds d'euros en 2015 à 1 807 Mds d'euros en 2016.

    Télécharger « LA FINANCE FRANCAISE.pdf »

    Surtout, et l'ensemble de la presse télévisée, des radios et des journaux aux mains des amis de cette finance (Le Figaro avec Dassault ; le Parisien et les Echos avec Arnault ; Europe 1 et la presse people - Elle, Paris Match et les photos macroniennes pleines pub - avec Lagardère ; RTL et le groupe Prisma - Capital, Gala et d'autres jolis portraits macroniens ... - qui dépendent du groupe allemand Bertelsmann ; Bouygues avec TF1, TMC, LCI, HD1 ... ; Bolloré avec Vivendi - Canal + ; Drahi avec BFM, RMC, L'Express, l'Expansion, Libération ; Bergé, Niel et Pigasse avec "Le Monde" et l'Obs. ... ) et les présentateurs "bien pensants" des chaînes publiques sont en train de nous vendre les élections législatives sous le mode "Macron - l'homme du progrès" qui promet avec tous les "progressistes" un avenir radieux pour la France - contre tous les ringards qui refusent son programme, et notamment Mélenchon, qui est déjà désigné comme adversaire principal. En douce, car il ne faut pas trop attirer l'attention. Vous avez vu beaucoup de fois l'appel de Mélenchon aux insoumis pour construire des législative positives ? Mélenchon est-il présent dans les médias ? Non. Place aux Valls, Le Maire ... et consorts, qui veulent rejoindre Macron, qui fait mine de les faire passer par Canossa !!! Ce qui ne va d'ailleurs pas gêner outre mesure ces politicards, qui n'ont aucune pensée, aucune morale autre que leur petite personne. Macron les méprise ... et c'est normal ... Il les traite comme ils le méritent. Mais en attendant, on passe l'essentiel sous le boisseau.

    Tous les médias vont nous abreuver de "progressistes" de tous poils, voulant notre bonheur, contre les ringards dont je fais partie.

    - je suis ringard, si je ne veux pas la mondialisation financière et sauvage de Macron ?

    - je suis ringard, si je veux préserver les acquis sociaux des travailleurs qui ont lutté avec leur sang contre les capitalistes des XIXème et XXème siècle pour gagner des règles sur le fonctionnement du marché du travail, ce qui a donné le Code du Travail, ce à quoi Macron veut revenir en laissant libre discussion au niveau de l'entreprise ... et surtout de son patron ?

    - je suis ringard si je veux refuser cette Europe du Capital, déjà saluée par Merkel et par Junker ? "La France dépense trop et pas dans les bons domaines ... " ; merci pour vos conseils, Mr Junker, spécialistes des avantages accordés sous votre ministère au Luxembourg à une pléthore de firmes multinationales ... On comprend bien sur quoi vous voulez aligner la France ...

    - je suis ringard si je veux rester aux 35 heures avec un salaire décent, et avec une protection sociale qui ne sera pas aux mains d'assurances et de mutuelles déjà gangrénées par la finance ?

    Et ce serait eux, les hommes de progrès, qui veulent nous ramener aux XIXème siècle, à la lutte du chacun pour soi, et du patronat pour tous ? Qui veulent nous imposer cette Europe capitaliste de l'exploitation dont on voit bien les résultats dans le tableau ci-dessus. Capitalistes qui n'en ont jamais assez ...

    Non ... Macron et ses contempteurs, c'est la régression sociale et économique, aux ordres du capitalisme mondial, dont il croit prendre un strapontin ... Les véritables puissances (dont la Chine, voir nos prochaines publications sur l'impérialisme du XXIème siècel) vont vite le remettre à sa vrai place ...

    Et il sera trop tard pour les français ... Comme il disait - pour votre bonheur ... Vive la France !

    Bon courage.

    Benoît Boussemart

     

     


  • Commentaires

    1
    miche miche
    Jeudi 11 Mai à 15:32

    Vous êtes pire que ringard...

    Vous êtes défaitiste !

    2
    Jeudi 11 Mai à 19:45

    Cher miche miche

    On en reparle très bientôt ; il suffit de voir la nouvelle ambiance du choix des candidatures à l'Assemblée Nationale. Pitoyable pour un Macron très ringard, du coup !!! Et qui veut tout contrôler ... Jusqu'à l'épaisseur de vos chaussettes ou de vos bas, pour voir si vous êtes bien dans la "norme Macron" ?

    B. Boussemart

      • Jeudi 11 Mai à 23:14

        Ringardisme, Ringardisme, les mots de Stéphane Bern à la coupole : le Président Auriol !
        Emmanuel Auriol ! Ouaf ! Prince Ringard est au pouvoir !

        Merveilleux les pithécanthropes des écoles de commerce se lançant dans la politique (ben oui, la vente ça ne paye plus), et qui croient que nous sommes en 1938, pas en 2017 !  ils traitent leurs contradicteurs de ringards.
        Ils sont quand même extrêmement trés trés inquiétants.

        Ces idéologues de l’argent martèlent en boucle que les idéologies sont dépassées, qu'il y a que les faits bruts. Leur univers est celui tableurs excels, de l’union européenne de la déglingue, ils sont complètement coupés de toute réalité.
        On en voit tous les jours le résultat. Exemple, en Allemagne, janvier 2016, moins de 77% des trains sont arrivés à l'heure. Lien

        Les Français vont devoir enfiler le costume bleu/chemise blanche cravate noire du bonheur, l'uniforme libéral des troupes d’en marche vers un passé qui n’a jamais existé. Quand aux françaises, elles sont enjointes d'admirer les couvertures de magazines et de suivre l'exemple de la première dame, nouvel archétype de la maman libérée.
        Heureusement, le Président et sa cour auront les conseils de Line Renaud, sinon ce serait à en finir. Line Renaud c’est quand même plus fiable qu’angela merkel !

        La vieille classe politique s'est complètement discréditée.
        Son incompétence a remis en lumière une problématique de classe qu’elle avait fait semblant d’oublier depuis des décennies.
        Il n’y a plus que des grandes métropoles mondialisées se suicidant à coup de béton et de zone commerciales (dont la fréquentation est en baisse) et la France périphérique déglinguée par le mondialisme de l’union européenne. Les Français ont voté suivant leurs intérêts (apparents), et pas suite à des pseudos « débats » tv, comme partout, et depuis toujours.

        Les politiciens n'ont aucune idée de ce qu'est le politique. Pour eux, tout se ramène à des problèmes de strapontins de carrière, de valises. Ce qui nous menace le plus aujourd'hui, c'est l'extinction du politique au profit d'une dissolution de la société.
        Elle est en marche, mais . . . . . .

        Un autre Ringard
        Une pensée émue pour celles et ceux qui ont une villa au Touquet.
        Ils vont enfin pouvoir vivre le harcèlement policier des banlieues HLM des grandes villes.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    3
    Jeudi 11 Mai à 20:28

    Re Miche Miche

    Je n'ai pas dû attendre longtemps. Il suffit de regarder les magouilles d'aujourd'hui sur les listes électorales. Pas de candidat contre Valls (voir ci-dessous l'article), ni contre El Khomri, en attendant le revirement envers le Modem !!! et la droite !!!

    Au moins, c'est pas ringard ... tout cela !!! Ce n'est que de la tambouille électorale, type PS et droite !!! Encore bravo.

    Du moment que Macron est entré dans l'histoire de France. Attention à la manière dont il va en sortir, de cette histoire !!

    B. Boussemart

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :