• Article 277 - Les scandales du luxe et l'indignation sélective

    Bonjour

    Un excellent documentaire (France 2 - l'équipe d'Elise Lucet avec la journaliste Zoé de Bussierre) hier soir sur les groupes du luxe (LVMH/Arnault, Kering/Pinault ...) et leurs pratiques d'exploitation du travail sous couvert de déontologie sur papier glacé de leurs rapports d'activité.

    En fait de déontologie, exploitation à outrance de la sous-traitance (voir le cas des salariés immigrés en Italie - un pur scandale ...), élevages des animaux dans des conditions épouvantables un peu partout, et notamment en Chine ... Mais pour ces groupes, des supers bénéfices et de l'optimisation fiscale. Le commissaire européen Moscovici avait tellement chaud après l'interview ... Il avait peur qu'on cite Junker pour ses pratiques d'optimisation fiscale lorsqu'il était à la tête du gouvernement luxembourgeois !!!

    Et comme d'habitude, ce qu'on retient aujourd'hui dans la presse (avec la "people" en cage pour dénoncer les mauvais traitements aux animaux - ce qu'il faut faire bien évidemment), c'est uniquement ce second aspect. Les hommes exploités, victimes de mauvais traitements physiques, accidentés ... on n'en parle pas. Bravo les journalistes !!! L'indignation capitaliste sélective ... Un travailleur immigré vaut moins qu'un lapin chinois ?

    Bonne question ... Pas métaphysique du tout. Ce qui donne à réfléchir sur ce monde ...

    B. Boussemart

    PS - voir notre article sur les bourses mondiales ci-dessous. Entre le 1er octobre et aujourd'hui (vers 14h), le titre Kering est passé d'une valeur de 468,4 € à une valeur de 397,1 € (- 15%) et le titre LVMH de 306,9 € à 270,4 € (- 12%). Et ce n'est pas fini, vu la place de la Chine dans l'activité de ces boîtes de "luxe" ...

     


  • Commentaires

    1
    Jeudi 11 Octobre à 21:18

    Bonjour Monsieur Boussemart.

    Votre dernière émission sur Radio Campus Lille est en ligne.

    On peut la ré écouter en suivant le lien : https://www.campuslille.com/index.php/entry/tout-pour-la-croissance-les-bons-calculs-economiques-de-proximite-eco-campus

    Merci pour les informations.

    Terrible le CAC40 et les bourses mondiales !

    Ce Jeudi, c’est -1,92 % !

    Une pensée émue pour les valeureux capitaines d’industries qui investissent dans la spéculation, leur indignation est en marche.

    2
    Jeudi 11 Octobre à 22:12

    Oui et ça continue ce jeudi avec une ampleur ... Bien évidemment, la presse bien pensante ne relaie pas la sortie de mon ouvrage, alors que j'ai indiqué à toute la presse (par exemple, à la Voix du Nord pour la presse locale) la sortie du livre ; idem pour le Figaro ; idem pour Libération (Bolloré, mais il est vrai qu'il a quelques soucis avec la justice) ; idem pour FR 3 (mais c'est du local, et non pas du mondial ; ils s'occupent de la famille Mulliez, où le "clan" Gérard Mulliez vient de reprendre le contrôle du groupe en faisant nommer Edgard Bonte à Auchan ; c'est une pièce rapportée d'une fille de Patrick Mulliez, le frère de Gérard) ; idem pour Challenges (il faut dire qu'Arnaullt à fort à faire pour sauver Niel - le "conjoint" de sa fille - et son groupe Iliad, qui a perdu en bourse sa culotte avec une cotation du groupe Iliad dont la moitié de sa valeur s'est envolée, et qui doit faire lui-même face à une catastrophe sur les titres Carrefour et sur les titres LVMH ...), sans oublier tous les autres capitalistes dont nous avons parlé à Radio Campus ...

    Ce soir encore, à RTL, de valeureux journalistes estimaient que nous ne sommes pas dans la situation de 2008. Ils ont raison ... ça va être pire !!!

    Et pour Macron, après l'hybris du pseudo Jupiter, bientôt la némésis !!! (merci à Françoise et à Anselm Jappe - la société anthropophage).

    Mais que tous les "braves grognards du libéralisme" se rassurent ... d'autres journalistes vont faire leur travail. Je renvoie à Gilles Balbastre et son travail sur les "chiens de garde" analysant la presse capitaliste.

    B. Boussemart

    3
    Erwan
    Lundi 15 Octobre à 16:38

    Bonjour,

    Sans faire de cirage de pompes, il va (enfin) y avoir peut être du changement à Auchan.

    Depuis le départ du patriarche, il n'y avait que des nuls nommés à ce poste, changements (positifs) en vue, souhaitons le!

    Dans la boite, il y a un nombre sans cesse croissants de nuls et de bons à rien! Commerce en berne, rayonnages vides offerts aux clients, une politique prix complètement déconnectée de la réalité, les clients vont chez la concurrence. Plus ça va mal, plus ces incompétents nomment des cadres. Comme si cela allait changer les choses. Il n'en est rien! Ils sont là pour faire de la figuration et surtout pour durer. Jamais présents lors des "coups de feu...ils se mettent à l'abri. Chez les concurrents, et j'ai pu l'observer à plusieurs reprises que les responsables sont dans les rayons pour théâtraliser le commerce et le rendre dynamique. Aider à la mise en rayon. En un mot comme en mille, ils s'investissent et montrent le chemin à leurs subordonnés.

    Chez Auchan, ils sont tous...en réunion ou dans leur bureau, quand ce n'est pas en weekend. Sur la plupart des sites, les membres des "comités de direction" ne sont "présents" que du lundi au vendredi, le samedi, le dimanche, les jours fériés pas touche, c'est sacré, ils sont chez eux, les subordonnés au boulot, et ils n'ont pas le choix. S'ils (les "membres des comité de direction") ne sont pas capables d'être présents ces jours là, qu'ils restent définitivement chez eux, via "Pôle Emploi"par exemple, Auchan fera des économies. Ainsi on ne parlera plus de "frais de personnel", mais de Forces Vives. Le commerce c'est au moment de l'amplitude horaire des ouvertures des magasins et des sites ouverts, samedi dimanches et jours fériés compris que cela vit!

    Ci dessous, un lien qui résume très bien la situation, cela pourrait faire sourire si ce n'était si triste. Ce qui est dans ce diaporama est hélas très courant de nos jours, et rappelle bien des situations.

    https://fr.slideshare.net/eric4274/la-fourmi-travailleuse

    Erwan

     

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    4
    Mardi 16 Octobre à 06:20

    Bonjour Erwan.
    Merci pour ce témoignage sur la vrai vie ! On le lira lors de la prochaine émission de radio.

    Une explication, à écouter, sur ce qui se passe en magasin (et ailleurs) :La Médiocratie au travail avec Alain Deneault (Youtube).
    https://www.youtube.com/watch?v=kpl03ob64-k
    "Les médiocres ne sont pas des paresseux, au contraire : ils travaillent beaucoup. Être médiocre est exigeant : c’est se conformer à des pouvoirs sans réfléchir à ce qu’on fait."
    Attention, être médiocre c’est exigeant !

    Pour ce qui est de l’Expérience Client (ils ont tous ce mot à la bouche) voir la photographie de l’arrivée des marchandises au Drive piéton de Lille sur le blog d’Olivier Dauvers.

    Je devrais plutôt écrire « l’arrivée de ce qui reste des marchandises ».
    https://www.olivierdauvers.fr/2018/10/13/samedi-conso-mon-carnet-retail-mais-pas-que-de-la-semaine-53/

    5
    ERwan
    Mardi 16 Octobre à 08:35

    Bonjour à tous,

    Bonjour André,

     

    Merci d'avoir pris en compte mon" témoignage coup de gueule"et de le rendre public sur votre émission de radio.

    Je ne me fais pas d'illusions, je crains que malgré cela rien ne change. Les dirigeants et cadres d'Auchan resteront sur leurs positions et leur confort. Ils ont toujours de "bonnes excuses: "C'est la faute des autres". Sans cesse à remettre en cause les autres sans eux même se remettre en cause. Ils ont toujours raison contre tout: les évidences actuelles, et contre tous, le personnel qui connait le travail qu'il fait tous les jours. Qu'ils descendent de leur piédestal à défaut de leur nuage!

    Vous faites mention à Olivier Dauvers, Il y a quelques temps il écrivait un article (je ne le retrouve plus) sur "l'efficacité" de la "communication" Auchan. Sans me souvenir exactement du propos, il exposait un contexte économique et des résultats vu par la communication Auchan. En gros il disait que sur 2 ans il y avait eu un recul de -1.8%, et qu'en 2017 le chiffre était remonté à -0.2%. Super? Et bien non, car comme l'a bien expliqué Olivier Dauvers, cela fait -2%. Si Olivier Dauvers lit ces lignes, peut être mettra-t-il le lien.

    On voit bien qu'on est pas sorti de l'ornière, pour ne pas dire du gouffre, alors que ces gens ne sont même pas capables d'effectuer un calcul du niveau 6eme.

    PS: Le lien de la fourmi travailleuse ne fonctionne pas lorsque l'on clique dessus. Peut être que cela fonctionne en le copiant dans la barre d'adresse.

    Merci pour le travail que vous faites.

    Cordialement

     

    Erwan

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :