• Article 322 - Berger jette le masque : traîtrise et crapulerie, en liaison avec Macron

    Bonjour

    Je vous renvoie au texte ci-après, qui argumente à divers niveaux sur le titre de l'article. Qui n'a rien d'excessif, lorsque l'on comprend que le sieur Berger vient de vendre à Macron la mort du système de retraite par répartition, en faveur d'un système par point.

    Alors même que l'encre de la proposition du 1er ministre était à peine sèche, il se réjouissait d'avoir obtenu satisfaction sur l'âge pivot et son retrait. Alors même que le texte du 1er ministre indiquait que ce retrait était "provisoire", et qu'il pourrait être réintroduit (sous la notion d'âge d'équilibre) par l'Etat si les négociations menées par la "Conférence ... " (comme pour le dîner de cons) n'aboutissaient pas. Et que le dit Berger sait pertinemment pas avance que le patronat n'acceptera jamais d'augmenter les cotisations sociales, seul moyen de ne pas augmenter l'âge pivot et de ne pas baisser le montant des retraites.

    Berger a une nouvelle fois (comme au moment de la loi Ek Khomri ; comme au moment du projet d'indemnisation du chômage) vendu les intérêts des salariés à ses petits intérêts mesquins, et à certains de ses copains-coquins de la confédération, qui vont y trouver leur compte. Comme Notta en son temps ; qui avait commencé le virage libéral de la CFDT.

    Télécharger « FOLIES BOURSIERES EN 2019.pdf »

    B. Boussemart

    Petit ajout : je signe à 100% l'appel : http://carton-rouge-au-gouvernement.fr

    A une nuance près : ils oublient le rôle de la CFDT et de l'UNSA dans les politiques Macron et ... Hollande. Souvent, les faux-culs marchent ensemble.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :