• Article 343 - Vous pouvez mettre le numéro de Challenges sur les fortunes à la poubelle

    Bonsoir

    Comme c'était largement prévisible, les premiers résultats semestriels des groupes montrent des baisses considérables d'activité (chiffre d'affaires) et de résultats net.

    Entre le premier semestre 2019 et le premier semestre 2020 :

    - le groupe Arnault (LVMH) a perdu 27% de chiffre d'affaires, et son résultat opérationnel courant est passé pour les six premiers mois de 5 295 M€ en 2019 à 1 671 M€ en 2020 ; l'action LVMH est passée de 415 € à mi-février 2020 à 385 €uros ce jour. Avec une capitalisation boursière de 194,46 Mds d'euros et un pourcentage détenu (le maximum - voir notre article 342) de 47,35%, la valorisation maximum de la famille Arnault serait de 92 Mds d'euros. Nous sommes donc loin des 100 Mds publiés par Challenges. Surtout qu'il faudrait retirer à ces 92 Mds toute une série d'éléments décrits dans notre article 342. Et la situation aurait été encore plus catastrophique si nous avions pris les titres Dior !!! Bref ... Challenges à la poubelle ...

    - le groupe Pinault (Kering) a perdu 29,6% de chiffre d'affaires, et son résultat opérationnel courant est passé pour les 6 premiers mois de 2 252,7 M€ en 2019 à 952,4 M€ en 2020 ; l'action Kering est passée de 579,4 € à la mi-février 2020 à 483,2 € ce jour. La capitalisation boursière est actuellement à cette valeur (là encore sans compter l'endettement ...) de 61,018 Mds d'euros, la famille en possédant 40,97%. La fortune maximum serait donc de 25 Mds d'euros. Challenges a publié une fortune de 32 Mds d'euros ... Bref ... Challenges à la poubelle.

    N'insistons pas. Nous avions dit au magazine Capital, qui nous a toujours fait confiance, qu'il était illusoire de valoriser les grandes fortunes cette année ; vu le contexte économique, financier et pandémique mondial. Désolé pour Challenges et ses brillants financiers, nous avions raison une fois de plus. Nos lecteurs pourront consulter les articles des années antérieures. Challenges vend du papier, pas de l'information.

    B. Lecture

     
     
     
     
     

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :