• Article 345 / La crise économique et financière est déjà là ... Et pas "à bas bruits"

    Bonjour

    Un petit complément à l'analyse faite ce mercredi par André et votre serviteur sur Radio Campus Lille - voir l'article 344, ou l'émission sur https://www.campuslille.com/index.php/entry/bce-leurs-bons-calculs-economiques-sans-masque-ni-museliere

    Les sociétés du CAC 40 sont déjà pour la plupart d'entre elles affectées par la crise, tant au niveau de leurs activités (ce sont les données consolidées que nous prenons, donc les données mondiales - pour ceux qui pensent que la globalisation est "tranquille") que de leurs résultats. Nous affinerons le tableau dès que les deux derniers groupes (Bouygues et Cap Gemini) auront publié leur résultat semestriel 2020.

    A propos de résultat, groupe Auchan n'a toujours pas publié le résultat semestriel de 2020. Nous y reviendrons dès que ce sera fait. A noter que les groupes alimentaires se sont plutôt bien sortis de l'épisode Covid - il faut bien manger ...

    Un premier semestre 2020 calamiteux pour les sociétés du CAC 40 ...Et ce n’est pas fini

    Un petit tableau permet de récapituler les niveaux d’activités de 2019 et de 2020 pour les 6 premiers mois, ainsi que les résultats des sociétés.

    les niveaux d’activités de 2019 et de 2020 pour les 6 premiers mois, ainsi que les résultats des sociétés. 
    Hors données de Bouygues et Cap Gemini non encore publiées pour le premier semestre 2020, les Chiffres d’affaires des sociétés du CAC 40 ont perdu plus de 116,8 Mds d’euros, soit une diminution de leurs activitésde 18% (Ces activités comprenant leurs extensions mondiales).
    Les résultats sont encore plus catastrophiques. Alors que les groupes avaient déjà accumulé au 1ersemestre 2019 près de 50,3 Mds d’euros, le même semestre pour 2020 se traduit par une perte de 0,3 Mds d’euros. Ce sont donc 50 milliards de bénéfices qui se sont envolés sur les 6 premiers mois.

    Dans le même temps, les groupes américains (qui dominent aussi bien le Dow Jones que le Nasdaq) progressent en chiffre d’affaires et en bénéfices nets(à la seule exception d’un recul mineur de bénéfices pour Alphabet-Google.En termes de capitalisation boursière, la seule société Apple réalise une capitalisation plus importante (1650,9 Mds d’euros) que l’ensemble des sociétés du CAC 40 (un peu moins de 1532,4 Mds d’euros).Bien évidemment, ces capitalisations des groupes américains et des groupes chinois ayant également investi dans les nouvelles technologies ont de moins en moins de rapport avec la réalité économique de leurs activités, et encore moins de leurs résultats.C’était déjà le cas fin 2019. C’est de plus en plus vrai actuellement. Les injections monétaires ne servent pas fondamentalement à réorienter le système capitaliste vers des cercles vertueux de «destruction créatrice», mais à spéculer de plus belle.
     

    Plus dure sera la chute.

    ©B. Boussemart –7 août 2020


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :