• Article 346 - Le totalitarisme appliqué : le cas du masque

    Bonjour
    Macron et ses sbires tentent de force de nous faire porter un masque à l'extérieur, sans qu'aucune étude scientifique ne conforte un danger quelconque d'attraper le COVID dans les espaces ouverts, sauf sur des rassemblements où il est impossible d'avoir des distances "convenables".

    Ils testent ainsi la capacité de résistance des français face à un totalitarisme de plus en plus évident, totalitarisme économique, social et maintenant "médical" ; malgré des avis très divergents dans ces trois domaines :

    - économique : les aides à la finance ne doivent pas être contestées. Alors qu'il devient clair que nous allons dans le mur, avec des fermetures d'entreprises, des licenciements en masse, et des tentatives d'appliquer férocement les lois El Khomri (en fait lois déjà d'inspiration Macron) et Macron modifiant le droit du travail en faveur du patronat. Silence dans les rangs, sinon vous êtes virés ! Et on ne parle pas des milliards d'euros ou de dollars d'aides qui profitent surtout à la spéculation boursière mondiale. Nous sommes en faillite, les entreprises s'endettent de plus en plus (mais chut ...). Il n'y a que les critères de Maastricht, enfoncés, défoncés ... pour régir les règles budgétaires qu'on veut continuer à appliquer ... pour les pauvres.
    - social : pas de contestation sur les objectifs sociaux. Pas d'initiatives populaires : la parole de "Saint" Macron est d'or. Demandez à ses amis financiers (ils savent où se trouvent l'or et les profits). Vous allez devoir travailler avec des masques, plus longtemps, être moins payés, voir réduire vos acquis syndicaux et sociaux sur les retraites (il a même renommé son secrétaire d'Etat "Mulliez" pour la réforme des retraites) ... Macron n'a rien lâché. Il va apppliquer son programme "Union Européenne" de régression sociale" pour mieux servir les intérêts des multinationales et de ses amis ; camarades, défendez vous, n'attendez plus rien des syndicats qui "négocient" quoi ? la longueur de la corde pour vous pendre ? Et attention : les révoltes ne font pas une véritable révolution, maintenant devenue nécessaire. Organisez vous entre vous, ensemble.
    - médical. Il cherche de force à nous faire avaler les positions des laboratoires qui ne nous ont fourni, ni masques, ni respirateurs, ni médicaments de lutte contre le Covid, et encore moins de vaccins. Laboratoires qui continuent à faire de superprofits sur les dos de la protection sociale, donc de vos cotisations. Et de critiquer tout ce qui vient de "l'extérieur" non capitaliste : les déclarations chinoises, à la trappe ; les déclarations de Poutine : de l'idéologie. Mais c'est quoi, les déclarations Macron ? De la m...

    Il n'est pas fichu de proposer une ligne claire dans quelque domaine que ce soit. Mais attention : c'est voulu ; ce président est tout, sauf naïf : il défend des intérêts de classes, ceux de sa classe.

    Il faut virer ce président d'urgence. Et ras-le-bol de tous les partis politiques (gauche "contestaire" comprise), qui jouent en fait le même jeu, en faisant semblant de le critiquer à seule fin de prendre sa place. Il faut changer ce système, cette place, et le monde absurde qu'ils nous préparent. Comme nous avons eu l'occasion de le dire à de multiples reprises, dans ce blog ou sur Radio Campus Lille : 1984 d'Orwell ... Non seulement nous y sommes .. Mais en pire.

    B. Boussemart


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :