• Article 51. Papa Noël a apporté 68 M€ supplémentaires dans les bottes de Bernard Arnault

    Aujourd'hui on apprend que M. Bernard Arnault a exercé de nouvelles stock-options dont il disposait de longue date. Rassurez-vous, il ne racle pas les fonds de tiroir. Ce sont 787 670 actions supplémentaires qu'il vient d'exercer sur LVMH.

    Total des plus-values potentielles sur les opérations de novembre et de décembre 2010 :

    115,885 millions d'euros.

    Il s'agit bien de plus values potentielles. Car M. Bernard Arnault garde les titres ; il ne fait pas comme M. Belloni qui revend immédiatement après leur achat les stock-options exercées.

    Et pourquoi ? Parce que M. Bernard Arnault a probablement l'idée de récupérer des super-dividendes liés à une distribution exceptionnelle en 2011 ; après qu'il ait revendu les titres Hermès et dégagé la plus-value. Aurait-il compris que cette plus-value baisse jour après jour, au gré de la cotation Hermès ; et qu'il faut la réaliser avant que le titre LVMH perde lui-même le bénéfice de l'annonce ?

    Grave dilemme : garder les LVMH et encaisser les super-dividendes annoncés ; ça compense au moins le fait que M. Bernard Arnault veut encore renforcer son contrôle de LVMH (il est minoritaire, vu les cascades de participations) ; ou vendre immédiatement les LVMH et réaliser la plus-value de 115,885 M€ ? Avec un problème annexe : distribuer la plus-value sur Hermès signifie faire baisser ensuite les titres LVMH !!!

    Ca promet sur l'évolution de la valeur du titre LVMH. Bonjour les analystes financiers de tous bords pour donner une "vraie" valeur au titre LVMH. Si j'étais petit actionnaire, je vendrai rapidement avant de prendre une déculottée.

    B. Boussemart


  • Commentaires

    1
    benoitb Profil de benoitb
    Mardi 28 Décembre 2010 à 15:14

    Je viens de consulter divers sites qui donnent cette information. Pour ne pas les citer, Le Figaro et Challenges. Avec une grosse erreur, qu'ils reprennent d'une annonce de l'AFP relayant les boursiers de New-York.


    Ils oublient tous que le 26 novembre 2010, M. Bernard Arnault a exercé deux (et non pas une) séries de stock-options ; dont une option (non reprise dans leurs comptes) de 220 000 titres, sur la base de 45,95 € par titre.


    D'où l'écart entre le montant annoncé de la plus-value potentielle par ces journalistes, et le montant indiqué dans mon article. C'est bien évidemment ma version qui est la bonne.


    Quant aux commentaires, qui ne font que reprendre la version fournie par LVMH (M. Bernard Arnault garde ses titres ... Bla, bla, bla ....), bravo pour l'analyse !!! Vive les cireurs de pompes ... Berluti bien sûr !!! Il le vaut bien ... comme une certaine Mme B.


    B. Boussemart

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :