• Article 65. Qui spécule sur les titres Carrefour ? Les petits porteurs une nouvelle fois plumés ?

    Depuis début juillet, d'importants mouvements de titres concernent le titre Carrefour.

    Qui n'a d'ailleurs jamais atteint des valeurs aussi basses.

    Le 1er juillet, le groupe Amundi (détenu à 75% par le Crédit Agricole et à 25% par la Société Générale) déclare détenir 35,524 millions de titres Carrefour, soit 5,23% du capital, de concert avec la Société Générale Gestion, 2,61 millions de titres supplémentaires, soit 0,38% du capital, et la société Etoile Gestion, 0,89 millions de titres supplémentaires, soit 0,13% du capital. Au total, le groupe Amundi détient alors plus de 39 millions de titres Carrefour, soit 5,74% du capital.

    Le 5 juillet, ce même groupe Amundi augmente à 43,26 millions de titres sa détention dans Carrefour, soit 6,37% du capital. Et le 12 juillet, à la baisse cette fois, le groupe Amundi indique détenir (toujours pour le compte de fonds sous gestion) 38,34 millions de titres, soit 5,64% du capital de Carrefour. Enfin, le 13 juillet, le groupe Amundi annonce une nouvelle baisse, à 32,37 millions de titres Carrefour, soit 4,77% du capital.

    Par ailleurs, entre le 5 juillet et le 8 juillet, 81,12 millions de titres ont été échangés sur le titre Carrefour ; entre 24,315 et 23,86 €uros par titre sur cette période (valeur maxi), c'est 11,94% du capital de Carrefour qui a fait l'objet d'échanges en bourse ! Pour un montant total de 1,95 milliards d'euros. Excusez du peu ; en cette période d'austérité, d'exigences de transparence pour la dette ... publique ...

    Ce total de transactions sur 4 jours est supérieur à l'opération qui avait été menée par Arnault et Colony, lors de leur opération conjointe sur Carrefour. Et à un coût deux fois moindre.

    Bizarrement, aucune déclaration de franchissement de seuil sur Carrefour !!!

    L'Autorité des Marchés Financiers va une nouvelle fois être mise devant le fait accompli ... sur une opération qui fait croire à l'entrée d'un nouvel actionnaire dans Carrefour, ou d'un renforcement des actionnaires actuels, en toute discrétion. Et dire qu'il y a des petits porteurs qui sont en train de se faire plumer en vendant à un prix "discount" leurs titres ; avec la bénédiction des banques !

    Car, autre bizarrerie, Blue Capital, Colony Blue Investor et Groupe Arnault SAS faisaient le 20 juillet une déclaration de franchissement de seuil à la baisse, Groupe Arnault voyant ses titres Carrefour (en option d'achat) passer de 5 millions de titres à fin décembre 2010 à 3 millions de titres au 20 juillet. Les compères voyaient donc leur position collective passer de 14,06% à 13,76% de titres.

    Quand nous vous disons qu'être riche, c'est un métier ... bien organisé par les complices banquiers et politiciens. Voir notre prochaine publication.

    B. Boussemart.

     


  • Commentaires

    1
    bernard1
    Mardi 2 Août 2011 à 16:14

    Merci pour ces éclairages !!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :