• Article 83. Auchan condamné par le TGI de Lille sur le non-paiement des heures de pause

    Bonjour

    Excellente nouvelles pour près de 900 salariés qui avaient été déboutés par la justice prud'hommale sur la question du non paiement par Auchan de leurs heures de pause. Le TGI de Lille vient de donner raison à la Fédération des Services CFDT, défendue par Maître Ducrocq et Maître Kadri ; et de condamner Auchan France, défendue par Maître Duquesne et Maître Marquet de Vasselot.

    La décision est la suivante : le TGI de Lille

    "Condamne la société AUCHAN à régulariser depuis le 1er janvier 2000, la situation de l'ensemble des salariés concernés en leur servant un salaire composé du SMIC horaire légal pour 35 heures de travail assorti du complément de salaire visé à l'article D 3231-5 du code du travail, pour assurer la GMR II applicable au sein de l'entreprise, augmenté de 5% correspondant au forfait pause prévu à la convention collective nationale applicable, et ce sous astreinte de 5000 € par jour de retard passé le délai d'un mois suivant la signification de la présente décision,

    La condamne également à compter du 1er juillet 2005 à régulariser la situation de l'ensemble des salariés concernés en leur servant un salaire composé du SMIC mensuel légal augmenté de 5% correspondant au forfait pause prévu par la convention collective nationale et ce sous astreinte de 5000 € par jour de retard passé le délai d'un mois suivant la signification de la présente décision,

    La condamne à payer à la Fédération des services CFDT la somme de 10 000 € - dix mille euros - à titre de dommages et intérêts ...

    ....

    La condamne aux entiers dépens".

    Petites conclusions :

    1. ne jamais désespérer dans une lutte. Cette bataille dure depuis 7 années, et Auchan l'a perdue ; pour la simple raison qu'il n'appliquait pas la loi (voir les attendus du jugement) ; notamment pour les salariés qui ont les plus bas salaires.

    2. se la jouer "individuel" est une erreur dans le groupe Mulliez ; comme dans tous les groupes financiers, industriel ou de distribution. Seules les luttes collectives paient.

    B. Boussemart

     

     


  • Commentaires

    1
    marine892
    Dimanche 27 Novembre 2011 à 19:01

    Il paraitrait qu'un directeur de magasin est été licencié ainsi qu'un directeur opérationnel chez AUCHAN ? ? 

    Auriez vous des nouvelles ? ? 

    cordialement

    Marine

    2
    benoitb Profil de benoitb
    Dimanche 27 Novembre 2011 à 19:18

    Bonsoir

    J'ai entendu parler de plusieurs cas, que je n'ai pas traité dans ce blog. Sans pouvoir vérifier ce type d'informations, je ne peux ni infirmer, ni confirmer.

    Sur la politique "sociale" du groupe Mulliez (dont Auchan, mais aussi Leroy-Merlin ...), voir "La richesse des Mulliez", le chapitre 10 qui traite du management sectaire, et le chapitre 11 - Troisième règle, sur la gestion sociale au sein du groupe Mulliez.

    Vu le nombre d'informations qui remontent jusque ce blog, ou qui sont présentes dans de nombreux blogs syndicaux sur les diverses enseignes du groupe Mulliez, ces deux chapitres sont largement confortés, malheureusement. Je vous renvoie sur ces blogs, et sur la nécessité d'une lutte collective, qu'il s'agisse des niveaux de salaires, des modèles de rémunérations ou de l'emploi et des conditions de travail.

    La famille Mulliez joue "collectif", via son groupe et l'Association Familiale Mulliez. Tous les facteurs de division entre salariés sont donc "pain béni" pour la famille ; notamment avec certains "syndicats maison" ou certains "syndiqués" d'organisations syndicales représentatives qui se la jouent "perso", pour leur "carrière" au sein du groupe, ou à l'extérieur, y compris dans le domaine politique.

    B. Boussemart

    3
    Mercredi 30 Novembre 2011 à 00:04

    25 jours de la guigne pour Auchan, le Harcelement en plus.

     

    Pas étonnant que le blog Mulliez  de Monsieur Bertrand Godin soit plutôt calme en ce moment.

    Obliger la famille à payer ses salariés ( 900 d'entre eux seulement ) au minimum légal, la décision du tribunal était attendue, on allait pas en parler après cette autre condamnation à 1 000 000 d'euros d'amende pour clause abusive. AuchanCestPas nous.

     

    Tourcoing, Auchan City, un des derniers fantasmes familiaux, ça marche vraiment pas fort. l'UL CGT de Roubaix Tourcoing voit défiler les licenciés pour motifs bidons, mais que voulez vous, quand les clients ne suivent pas, ça va pas. Les salariés des Mulliez, premier employeur de la région sont au salaire minimum, ou en dessous, comment iraient ils faire leurs courses dans les Magasins de la famille ?

     

    Affaires judiciaires en cours. 

    Tiens, le harcèlement, pour ne parler que de cela. Un grand H.

     

    Au Magasin d'Auchan Castres, là c'est la récidive, ils se sont fait prendre la main dans le sac.

    Orange est mis en exergue par les médias, suicides, harcellement, ne serait-ce que pour faire oublier que France Télécom appartenait aux Français, mais chez les Mulliez, . . . 

    Voir l'article qui suit.

    Suivra aussi :

    - Valauchan, comment les fidèles salaries auchan partis fonder d'Auchan City se sont fait avoir. Le plumage des autres oies en préparation. Le contenu d'une formation à Valauchan.

    - La prime Valauchan des 50 ans n'a engagé que ceux qui y ont cru, moins 8 % sur 96 %, tiens on ne s'en aperçoit que maintenant.

    - Aline, 21 ans, morte dans le silence, total !

    - Comment se séparer des salariés qui ont fait votre immense fortune, en récupérant son capital investi dans valauchan.

    - Belgique ? ce pays existe toujours, nouvelles de Néchan - Estaimpuis.

    - Le chiffre d'affaire, son estimation.

     

    FAIT DIVERS, le journal La Dépêche.

    Affaire judiciaire en cours.

    Qu'est devenu le supérieur de ce directeur de magasin Auchan ?

    Qui portera la responsabilité de cette histoire au siège d'Auchan France, 200 rue de la recherche, 59650 Villeneuve d'Ascq.

    Après l'affaire d'Auchan Castres, pas mal de directeurs de Magasin vont changer de poste. On se demande bien pourquoi.

     

    http://www.ladepeche.fr/article/2011/10/27/1201973-le-directeur-d-un-hyper-mis-a-l-ecart.html#xtor=RSS-6

    PUBLIÉ ( dans la dépêche ) LE 27/10/2011 07:49 - MODIFIÉ LE 27/10/2011 À 10:23 | JEAN-MARC GUILBERT

    Castres. Soupçonné de harcèlement, le directeur d'un hyper mis à l'écart.

    Depuis une semaine, les salariés qui le souhaitent peuvent s'adresser à la cellule psychologique

     

    Soupçonné de harcèlement envers des salariés, le directeur du magasin Auchan Castres vient d'être mis à pied par la direction générale du groupe. Une cellule psychologique est mise en place dans le magasin de la Chartreuse.

    Le directeur du magasin Auchan Castres, Franck Juguet, en poste depuis une dizaine d'années, a été mis à pied à titre conservatoire depuis la semaine dernière par la direction nationale du groupe Auchan. Cette information a été confirmée hier par le directeur par intérim Emmanuel Berne, nommé en urgence lundi dernier pour assurer les affaires courantes : « Un faisceau d'éléments a été porté à la connaissance de la direction nationale de notre groupe faisant état de comportements de sa part contraires à l'éthique et aux pratiques de l'entreprise. »

     

    Cette éviction temporaire fait suite à toute une série d'événements qui ont beaucoup perturbé ces dernières semaines les 285 personnes employées par l'hypermarché castrais situé zone de la Chartreuse.

     

    Selon nos informations, ce serait la démission d'un chef de rayon, intervenue le mois dernier, qui aurait déclenché l'enquête interne menée par l'enseigne sur les méthodes de management de Franck Juguet. « Il a décrit une situation de harcèlement moral et son courrier a été envoyé à tout le monde, y compris à la direction nationale à Lille. » explique un salarié.

     

    Cellule psychologique

     

    La tentative de suicide d'un autre chef de rayon, survenue cet été et qui fait l'objet d'une enquête de Police suite à une plainte de sa famille, a aussi sans aucun doute ajouté du trouble au climat général qui entourait jusqu'alors le magasin.

    Suffisamment en tout cas pour justifier la mise en place dans l'hypermarché d'une cellule psychologique depuis la mise à pied du directeur : « Un psychologue est là pour écouter les gens, recueillir leurs témoignages sur leur vécu au travail » indique le directeur par intérim, porte-parole de l'enseigne qui, pour l'instant, ne confirme pas la thèse du harcèlement moral de la part de son prédécesseur : « Il faut attendre les conclusions de l'enquête interne, poursuit-il. Mais les faits sont suffisamment graves et caractérisés pour justifier la mise à pied. »

    Et le directeur d'ajouter : « Cette semaine, on peut dire que les personnels se sentent beaucoup mieux. Ils sont soulagés et libérés et sont aussi très satisfaits de la façon dont Auchan a géré cette crise. »

    La réactivité du groupe Auchan est aussi soulignée par les représentants syndicaux qui, jusqu'à présent, n'avaient reçu aucune doléance directe de salariés.

     

    Des employés qui n'ont pu s'empêcher de faire le rapprochement avec d'autres faits de harcèlement imputés à leur directeur Franck Juguet alors qu'il était directeur d'Auchan à Nogent-sur-Oise. Sous le titre « Profession harceleur », la chaîne Canal + avait notamment diffusé un reportage en juin 2001 faisant état de témoignages accablants d'anciens salariés du même directeur avant que celui-ci ne soit muté à Castres.

     

     

     

     

     

     

    4
    Anonyme59
    Mercredi 30 Novembre 2011 à 15:10

    "Pas étonnant que le blog Mulliez  de Monsieur Bertrand Gobin soit plutôt calme en ce moment."

    => pourquoi ? c'est bien dommage c'était une source alternative d'informations...

    5
    Jeudi 1er Décembre 2011 à 07:27

    Donnez nous notre harcèlement quotidien, à auchan, et dans les entreprise de la famille mulliez.

     

    Sur le web, le témoignage de Brigitte du 24 novembre 2011 - 06h19  Brigit59.

    Mon conjoint a été licencié par son supérieur pour motif d’insuffisance professionnelle après une carrière de 35 ans dans sa profession. Il a harcelé mon conjoint depuis son arrivée dans le magasin et cela a duré deux ans. Mon conjoint a essayé de se donner la mort à Noël 2010 a été en arrêt maladie pendant trois mois puis a repris et le harcèlement aussi.
    Aujourd’hui, son ’’assassin" est heureux ! Mon conjoint lui n’a à l’esprit que les mots vils et mesquins, (bon à rien, mauvaise foi, incapable, etc) en tête et ne voit pas ce qu’il fait encore sur terre.
    J’ai interpelé la grande Direction de Villeneuve d’Ascq qui nous a reçu : la seule solution pour eux, mon conjoint doit tourner la page et une proposition de quatre jours pour bilan de compétence.
    De qui se moque-t-on ?

     

    L'important c'est l'homme, disait Monsieur Gérard Mulliez,

    Sous entendu, pour paraphraser Monsieur Gérard Mulliez : " Il faut qu'il est de moins en moins de salariés, toujours payés de moins chers, et qu'ils en bavent de plus en plus afin qu'ils s'en aillent au plus vite, et qu'ils ne reviennent jamais,  mais jamais"  pour l'intérêt financier de la famille.

     

    Comment faire ?

    Les briser psychologiquement. 

    Un peu de  vécu : L'arrivé du nouveau chef.

     

    Copain copain.

    Je suis là pour vous faire progresser.

    On va faire de grandes choses ensemble !

    Et toute les semaines au cours d'entretiens individuels, il épingle tout détails qui peuvent t'abaisser.

    Tu ne fait pas corps avec l'équipe ( et il va  dire à tes collègues que tu leur refile ta part de travail ).

    Tu ne t'intéresse pas à la marche de l'entreprise, tu n'es pas actif au brief du matin.

    T'as pas fait ça ( t'étais pas au courant ).

    Tu te la fait individuel.

    M'enfin rend toi compte qu'est ce que tu foutais . . . ?

    ( Pendant ce moment là, j'avais 2 palettes de paquets de biscuit à ré étiqueter en solde, il avait plu dessus dans la réserve, c'était dans le noir, en janvier ).

    Tu n'est pas au courant de ce qui se passe, de ce que l'on discute avec les collègues.

    ( Entre nous, ce qu'il dont il discute avec les collègues, c'est des capsules nespresso qu'il a à prix réduit par son beau frère ).

    Etc Etc.

    Arrive le moment des entretiens annuels d'activité.

    Toi, tu t'imagines avoir en face de toi un être humain, 

    tu crois à ce qu'il dit, car toi tu es un être humain, tu n'imagines pas qu'autre chose puisses exister.

    Il te met en main un document que tu dois signer, ton auto critique à la Mao Zetong, remplie de termes infamants pour ton comportement, tu signes, car ton boulot, même mal payé, c'est ton salaire, ce qui te distingue du SDF.

    Tu te tais, tu culpabilises.

    Tu caches ce papier, t'en parles pas à ton épouse, tes enfants.

    T'es épuisé de ce harcèlement.

    Tu fais des erreurs.

    Toutes les semaines cela recommence, et ti chef est là pour continuer à te démolir.

    ça n'as pas de fin, sauf la tienne.

     

    Ensuite on change l'organisation.

    Et là tout est fait pour que tu n y comprenne rien quand cela te tombe dessus, c'est la stratégie des stukas.

    Sirènes, tout explose, fumées tu vois rien, cela s'écroule de partout.

    La nouvelle organisation, c'est pire pour tout le monde, cela coute plus cher pour la boite.

    Cela marche de moins en moins bien dans ton rayon.

    Et le cercle infernal continue.

     

    Ti chef copain est là afin de te rendre fou en te harcelant.

     

    Pas facile de décrire ce qu'ils nous font subir.

    On comprend l'état dépressif du mari de Brigitte, il en a pour 10 ans pour se remettre, avec beaucoup chance.

     

    Personnellement, je fais 2 choses avec ces autocritiques qu'ils me présentent à signer.

    Plus elles sont immondes plus je les signes rapidement, à condition que mon tichef y ait mis son nom, et sa signature.

    Je fait une photocopie, je la met dans une enveloppes que je m'expédie par la poste, et je garde précieusement l'enveloppe, sans l'ouvrir, en notant ce qu'il y a à l'intérieur. Ca c'est au cas où.

     

    L'autre copie, je la garde pour le jour ou ils me mettrons, à la porte, à la rue.

    J'irai la lire aux membres de la famille femme et enfants de Tichef, et leur expliquer ce que il m'a fait subir, si j en ai le temps.

    Aucun délit susceptible de m'attirer de quelconques poursuites judiciaires.

     

    Les stukas, impressionnants ces avions !

    Pas très précis sur le plan de la précision des bombardements, pour ne pas dire inefficaces, sauf dans les films de propagande.

    Cela nous ramène à l'arbre généalogique de la Famille Mulliez.

    Aucun décès entre 1939 et 1945.

    Etonnant n,'est ce pas quand on pense au prix en vies humaines qu'il y eut à payer sans carte accord, durant cette période.

     

    Les stukas mulliez et les tichefs se sont déjà bien déchainé à auchan en 2011, comme durant les années précédentes.

    Pour 2012, d'abord les rayons textile en magasin, l'informatique, la suite.

     

    Sur le web : un macabé de plus :

    Ca fait un drôle d’effet, par exemple de téléphoner à ( appelons le Olivier= ) à la Centrale d’Achats Auchan France de Villeneuve d’Ascq, rue de la recherche, et de vous entendre répondre : Olivier, il s’est suicidé le jour de Valauchan (2010), après avoir envoyé une lettre à Monsieur Mulliez.

    Et il y a toutes celles et ceux qui se taisent.

    La Famille Mulliez a une sainte horreur du bruit, le silence des cimetières lui est indispensable,

    Mais il est tard Monsieur, mon chien gratte à la porte, et il faut que je rentre chez moi.

     

    6
    bob l'éponge
    Samedi 3 Décembre 2011 à 15:34

    Le DO c'est Denis Binauld président du CCE

    7
    bob l'éponge
    Dimanche 11 Décembre 2011 à 21:48

    Bonsoir Benoit,

    pourquoi personne ne parle de la réintégration de 3 ex vendeurs pro ?

    Le tribunal administratif de Marseille à invalidé la décision de l'inspecteur du travail ainsi que celle du ministère du travail , de la solidarité et de la coésion sociale.

    En jugent de ce fait le tribunal administratif de Marseille à estimé que le PSE proposé par Auchan est caduque !!!

    8
    Capo
    Mardi 13 Décembre 2011 à 11:37

    Il n'y a pas pas que Denis Binault qui a été licencié pour faute grave, le DRH région également !!! Ils sont accusés d'avoir couvert les agissements du DM de castres ... une abbération.

    9
    marine892
    Mardi 13 Décembre 2011 à 17:26

    Nous sommes d'autant plus surpris car ce fameux directeur avait été couvert à l'époque par un autre DR que tout le monde connait ! !

    Et pour lui rien à signaler ! ! alors que tout le monde était au courant de leurs méthodes.

    Combien d'employés où cadres de valeur ont démissionnés pour avoir eu des idées différentes des leurs ou à cause de leurs façons de faire ? ?  

    C'est particulierement scadaleux pour les agissements de l'époque ancienne et actuelle de ces 2 personnes qui véhiculaient soit disant les valeurs d'auchan !

    Mais comme ils le disent si bien " c'est le tribunal qui a tranché  . . . et la loie c'est la loie ! ! 

    10
    martinella
    Lundi 7 Janvier 2013 à 18:29

    je connais le groupe auchan depuis 1980  a cette epoque notre directeur etait humain et reconnaissant de notre travail  la participation tres bonne  et encourageante a travailler dans la bonne entente entre collegues et la direction;  tres vite apres la nomination d un chef de secteur a la direction du magasin l ambience a tres vite changee pour  cacher son incapacite il a installe un climat de suspission entre salaries et procede au harcelement systematique des plus anciens salaries ou ils partaient ou etaient licencies pour des motifs farfelus ou auchan perdit beaucoup de proces en justice et ce type de management s est poursuivi trop anciennete ;trop cher; dehors ,combien de salaries auchan ont pu acceder a la retraite,? surtout pas de contestation ou vous ne retrouverez jamais de travail dans votre region

    croyez moi depuis mon depart  d auchan cela n a fait que se degrader et ce dans toutes les enseignes du groupe l humain ne compte plus seul le profit compte

    11
    Sandrine C.
    Samedi 9 Novembre 2013 à 22:53
    J'ai connu le DR lorsqu'il était directeur du magasin le plus au nord, mais très sincèrement, je ne crois pas qu'il ai pu faire une chose pareille...
    12
    Dimanche 10 Novembre 2013 à 12:54

    Bonjour

    En tout état de cause, il y a bien eu jugement ... Que je ne peux que constater.

    B. Boussemart

    13
    Sandy59
    Lundi 6 Février à 00:35
    Je suis tout à fait d'accord avec toi. J'ai travaillé 4 ans comme chef de rayon dont 3 avec Denis B. Et sincèrement c'était quelqu'un d'intègre et humain.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :