• Un jugement intéressant

    Audience correctionnelle peu ordinaire ce jeudi avec sur le banc des victimes, le président de la république.

    Le mineur de fond à la retraite qui se présente à la barre vers 15 h 30 ce jeudi 10 octobre au tribunal correctionnel, . . . .  https://www.lapressedevesoul.com/actualite-49207-tribunal-le-retraite-avait-traite-emmanuel-macron-de-trou-du-cul.html

     

    Ça ne coûte pas cher ... mais Macron montre sa mesquinerie, même par rapport à Hollande.

    C'est dire

    B. Boussemart

     
     

    Lire la suite...


    2 commentaires
  • Bonjour

    Une petite analyse des GAFAM (Apple, Google, Amazon, Facebook, Microsoft) ...

    Pour ne pas croire que le capitalisme financier a gagné. Au contraire, il spécule avec l'argent injecté par les banques centrales des gouvernements impérialistes, argent qu'ils vont vous faire rembourser jusqu'à la dernière goutte de votre sueur et de votre sang.

    Télécharger « AnalyseGafamAoût2020.pdf »

    B. Boussemart

    Lire la suite...


    votre commentaire
  •  Bonsoir

    Je viens de lire "Y a-t-il une erreur qu'ils n'ont pas commise ? Covid 19 : l'union sacrée de l'incompétence et de l'arrogance", du professeur Christian Perronne, paru chez Albin Michel.

    Rien à ajouter.

    Babelio : https://www.babelio.com/livres/Perronne-Y-a-t-il-une-erreur-quils-nont-pas-commise--Co/1231444
    « Vous croyez savoir ce qui s'est passé ?
    Un médecin réputé raconte à quel point la crise du Covid-19 a été un désastre sanitaire.
    Le président ? Le premier ministre ? Les ministres de la santé ? Les experts ? Ils n'ont rien vu venir.
    Plus grave : certains savaient.
    Un témoignage féroce, incontestable, inquiétant.
    Un livre nécessaire sur tout ce qui n'a pas été dit. »

    Bonne lecture
    B. Boussemart

    Lire la suite...


    3 commentaires
  • Bonjour

    La famille Mulliez vient de bénéficier d'un prêt garanti de 280 M€ pour le groupe Mobivia.

    Sympa, Macron pour la famille Mulliez !!!

    Télécharger « 2020-MobiviaPrêtgarantiEtat.pdf »

    En même temps, les comptes de Auchan Holding annoncent pour 2019 en comptes sociaux un bénéfice net de près de 1,478 Mds € (après la fusion avec la société belge Auchan Coordination Services qui gérait la trésorerie du groupe et bénéficiait des intérêts notionnels ; et la vente de la moitié du groupe Oney à la BPCE) ; et le groupe Adéo a réalisé un bénéfice net consolidé de 732 M€ en 2019.

    HTM Groupe se porte bien (si l'on en croit les comptes Bolem publiés) ; mais là, pas de comptes publiés par HTM Groupe (c'est Thierry Mulliez qui est aux commandes, l'ancien "patron" de l'Association Familiale Mulliez, d'une discrétion bien "catholique"). Pas davantage de comptes consolidés par le groupe Acticall - Sitel (le Luxembourg est un pays d'accueil très discret) ; et pas davantage de publication des comptes consolidés pour Kiabi (Patrick et Gérard Mulliez sont fidèles à leur dicrétion légendaire) ; sans oublier Gérard Mulliez, le patriarche qui n'a publié aucun compte sur le groupe Agapes-Flunch (attention aux intoxications alimentaires éventuelles - on ne sait pas si le groupe pourra faire face financièrement !).

    Bref ... L'opacité dans l'opulence. Et des plans sociaux pour Auchan, Alinea (via une cascade de sociétés : suraumarché, Holdinea, Aline Immo, et enfin Alinéa dans sa forme réduite) ... et quelques sociétés de fringues pour hommes (le nouveau groupe Happychic après toute une série de fusions entre Jules, Happychic et Brice). Il faut bien "profiter" du Covid pour nettoyer quelques sociétés.

    Quand Challenges enterre la famille Mulliez dans son classement ... il se fonde sur quoi ?

    B. Boussemart

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Bonjour
    Macron et ses sbires tentent de force de nous faire porter un masque à l'extérieur, sans qu'aucune étude scientifique ne conforte un danger quelconque d'attraper le COVID dans les espaces ouverts, sauf sur des rassemblements où il est impossible d'avoir des distances "convenables".

    Ils testent ainsi la capacité de résistance des français face à un totalitarisme de plus en plus évident, totalitarisme économique, social et maintenant "médical" ; malgré des avis très divergents dans ces trois domaines :

    - économique : les aides à la finance ne doivent pas être contestées. Alors qu'il devient clair que nous allons dans le mur, avec des fermetures d'entreprises, des licenciements en masse, et des tentatives d'appliquer férocement les lois El Khomri (en fait lois déjà d'inspiration Macron) et Macron modifiant le droit du travail en faveur du patronat. Silence dans les rangs, sinon vous êtes virés ! Et on ne parle pas des milliards d'euros ou de dollars d'aides qui profitent surtout à la spéculation boursière mondiale. Nous sommes en faillite, les entreprises s'endettent de plus en plus (mais chut ...). Il n'y a que les critères de Maastricht, enfoncés, défoncés ... pour régir les règles budgétaires qu'on veut continuer à appliquer ... pour les pauvres.
    - social : pas de contestation sur les objectifs sociaux. Pas d'initiatives populaires : la parole de "Saint" Macron est d'or. Demandez à ses amis financiers (ils savent où se trouvent l'or et les profits). Vous allez devoir travailler avec des masques, plus longtemps, être moins payés, voir réduire vos acquis syndicaux et sociaux sur les retraites (il a même renommé son secrétaire d'Etat "Mulliez" pour la réforme des retraites) ... Macron n'a rien lâché. Il va apppliquer son programme "Union Européenne" de régression sociale" pour mieux servir les intérêts des multinationales et de ses amis ; camarades, défendez vous, n'attendez plus rien des syndicats qui "négocient" quoi ? la longueur de la corde pour vous pendre ? Et attention : les révoltes ne font pas une véritable révolution, maintenant devenue nécessaire. Organisez vous entre vous, ensemble.
    - médical. Il cherche de force à nous faire avaler les positions des laboratoires qui ne nous ont fourni, ni masques, ni respirateurs, ni médicaments de lutte contre le Covid, et encore moins de vaccins. Laboratoires qui continuent à faire de superprofits sur les dos de la protection sociale, donc de vos cotisations. Et de critiquer tout ce qui vient de "l'extérieur" non capitaliste : les déclarations chinoises, à la trappe ; les déclarations de Poutine : de l'idéologie. Mais c'est quoi, les déclarations Macron ? De la m...

    Il n'est pas fichu de proposer une ligne claire dans quelque domaine que ce soit. Mais attention : c'est voulu ; ce président est tout, sauf naïf : il défend des intérêts de classes, ceux de sa classe.

    Il faut virer ce président d'urgence. Et ras-le-bol de tous les partis politiques (gauche "contestaire" comprise), qui jouent en fait le même jeu, en faisant semblant de le critiquer à seule fin de prendre sa place. Il faut changer ce système, cette place, et le monde absurde qu'ils nous préparent. Comme nous avons eu l'occasion de le dire à de multiples reprises, dans ce blog ou sur Radio Campus Lille : 1984 d'Orwell ... Non seulement nous y sommes .. Mais en pire.

    B. Boussemart

    Lire la suite...


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires