• Bonsoir

    Vous trouverez ci-joint en pièce attachée un long article qui fait une analyse complète de la crise actuelle, en reprenant notamment les conclusions de notre ouvrage sur l'impérialisme du XXe siècle (actualisé), et les points en discussion, à savoir :

    - l'impact de la pandémie sur l'économie réelle mondiale ;

    - le développement d'une crise financière bien plus grave que celle de 2008 ;

    - l'incapacité chronique de la plupart des gouvernants de faire face ;

    - la nature de la mondialisation capitaliste, le poids de la Chine, nouvel Etat impérial qui vise à remplacer l'impérialisme américain ;

    - une analyse des plus puissants gropes de la planète, leur capitalisation et la crise boursière qui les affecte, avec le "yo-yo" des bourses mondiales, qui ont perdu pratiquement toutes plus de 20 % de leur valeur par rapport aux plus hauts cours de 2020 ;

    - la nécessité, comme seul moyen de sortir de la crise, de remettre en cause le modèle libéral ; et dans ce cadre, l'insuffisance des mesures keynésiennes programmées pour plus de 5 000 milliards de $ au niveau de la planète.

    Par suite, il faut :

    - se fixer des priorités, et notamment de règler le problème Macron et de sa bande ; et de régler en même temps la question européenne

    - reprendre le contrôle de nos vies

    - adopter un véritable plan santé

    - revenir sur toutes les lois : travail, retraites, de protection des libertés individuelles et publiques

    - et donc en finir avec toutes les lois d'exception, et de répression du peuple français ;

    - refuser l'après pandémie que Macron tentera d'appliquer en "remettant le couvert libéral" ; tout comme le refus d'accepter un quelconque contrôle individuel par les réseaux sociaux, vendus aux multinationales ...

    Tout ceci en 24 pages argumentées.

    Télécharger « 2020-L'économie mondiale en crise.pdf »

    Bonne lecture

    B. Boussemart

    Note du 12 avril.

    La LREM est impayable ! Legendre veut échanger la réforme des retraites (qu'il ne possède pas) contre un "pacte républicain". Qu'il aille se faire voir. Il n'aura ni l'un, ni l'autre. Il doit dégager avec sa bande d'incapables. Il cherche déjà à remodeler une nouvelle "mondialisation", qu'il ne maîtrise pas davantage ; vive Audiard : "les cons, ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnait". Et il y en a un nid à l'Elysée (on en verra encore un bel exemple demain soir à la télé, de ce président qui prend les français pour des "cons", avec sa pénurie de masques, de tests ..., de tous ses mensonges, billevesées ...). Ouste, dégagez, et rapidement. Les partis politiques qui vont s'engager dans un tel "pacte", en tout état de cause, signeraient pour un plat de lentilles.

    Et même punition pour le Medef, et son patron, le grand comique troupier Geoffroy Roux de Bézieux - et l'impayable secrétaire d'Etat à l'économie Agnès Pannier-Runacher - qui veulent nous faire travailler plus après la pandémie ... pour "rattraper" ... les errements boursiers (elle appelait à investir en bourse pour faire des affaires alors que le Covid 19 avait déjà fait plus de 4 000 morts en France) et nous faire payer la facture. J'arrête là : du même Audiard : j'e parle pas aux cons, ça les instruit".

    De plus : AUCUN TRACKING - nous reviendrons dans la prochaine émission sur les "bons calculs économiques" de Radio Campus quant aux dangers vitaux pour nous tous de ce tracking déjà utilisé à grande échelle par les distributeurs (Carrefour, Auchan ...) qui ont créé des sites dédiés à ce tracking à partir de vos billets de caisse etc. Et Macron avec Google et Apple vont mettre en place cela ? Et qui plus est, en catimini ! Non à Macron, sa bande ... de Big Brother.

    Pour finir - une actualisation d'un texte fondamental à télécharger - il est gratuit, comme tout ce blog :

    Télécharger « 2020-Syllepses-unvirustrespolitique-2.pdf »

    B. Boussemart


    2 commentaires
  • Bonjour

    André nous a concocté une analyse aux petits oignons.

    https://www.campuslille.com/index.php/entry/coronavirus-covid-19-les-bons-calculs-economiques-les-bce-sur-radio-confinement-lille

    Et de "bonnes" nouvelles dans la presse :

    http://www.or-gris.org/2020/03/des-ehpad-livres-en-housses-mortuaires-avant-de-l-etre-en-masques-de-protection-63.html

    https://www.liberation.fr/france/2020/03/30/edouard-on-n-est-pas-dans-1984-et-tu-n-es-pas-au-ministere-de-la-verite_1783565

    Et pendant ce temps, le "castagneur" se vante du nombre de procès (359 000) dressés par sa police ! Quelle pédagogie pour la population. Ce gouvernement est en dessous de tout (voir ci-dessus). Il faut d'urgence virer tout ce "nouveau" monde !!! Et pas qu'un peu.

    B. Boussemart

    Et encore un "plus" ... Vous pouvez ignorer les messages publicitaires

    https://www.telerama.fr/television/christophe-barbier-et-roselyne-bachelot,-des-lumieres-pour-eclairer-la-crise-sanitaire,n6623150.php

    Et un autre qui résume bien la stratégie de Macron - et de son chien de garde : le préfet Lallemant, qui a vendu la mèche hier :

    https://www.legrandsoir.info/tout-changer-pour-que-rien-ne-change-35910.html

    Et un nouveau ce jour :

    https://www.bastamag.net/deconfines-en-premiere-ligne-temoignages-video-professionnels-sante-coronavirus-covid19



     

     


    4 commentaires
  • Bonne lecture ... les connards vont se reconnaître.

    https://blog.mondediplo.net/les-connards-qui-nous-gouvernent

    Et la connerie n'a pas de limites ...

    https://www.leprogres.fr/edition-lyon-villeurbanne/2020/03/19/lyon-des-sdf-verbalises-pour-ne-pas-avoir-respecte-le-confinement


    https://www.arretsurimages.net/chroniques/le-matinaute/annees-40-et-start-up-nation?utm_source=neuf-quinze+-+abonn%C3%A9s&utm_campaign=03797e01ac-neuf-quinze_20200320&utm_medium=email&utm_term=0_0083c5f857-03797e01ac-195297609

     

    A méditer (vous copiez ce lien sur votre ordi...)

    https://www.mediacites.fr/interview/national/2020/03/24/lampleur-de-la-crise-sanitaire-est-liee-a-une-crise-institutionnelle

    Mais bien évidemment, ce n'est que du "mauvais esprit" ... Macron va devoir rendre des comptes ... et très vite.

    B. Boussemart


    2 commentaires
  • Bonsoir

    Un article pour faire le point, le plus "objectif" possible, sur la situation actuelle aux niveaux économique et politique.

    J'espère que ce texte ne sera pas une nouvelle fois censuré pendant plusieurs heures, comme à d'autres reprises lorsque j'ai publié des textes honnissant le macronisme. Il faut dire que le site "Ekla blog" a été racheté depuis peu par une filiale du groupe Ladreit de Lacharrière, grand ami devant l'éternel de Fillon et de son épouse.

    Télécharger « 2020 - Etat de guerre et dictature à la chinoise.pdf »

    Bonne lecture

    B. Boussemart

    PS 1. Nous avons souligné dans notre ouvrage cité sur l'impérialisme (pages 228-229) et à de multiples reprises dans ce blog le caractère absurde des écarts entre les valorisations boursières et les valeurs réelles des groupes. La polémique engagée au sein de la BCE entre Mme Lagarde et certains membres quant aux aides à accorder pour sauver le capitalisme vient de nous donner raison. Ainsi, Robert Hotzmann, gouverneur de la Banque Centrale d'Autriche a déclaré le 18 mars 2020 que les investisseurs avaient correctement interprété les propos de Christine Lagarde et qu'une correction sur les marchés d'actions était la bienvenue. "Quand les marchés ont vu que Mme Lagarde était sérieuse et et qu'il y avait unanimité à ce sujet au sein du conseil des gouverneurs, ils ont compris, nous ne pouvons pas maintenir ces niveaux excessifs sur nos marchés d'actions". Amen !!! Et malgré les centaines de milliards d'euros de dépensés par les uns et les autres (Après les 45 Mds d'euros déjà acquis, Bruno Le Maire vient d'annoncer ce 18 mars que les mesures de soutien pourraient atteindre 400 milliards pour la France !!!), les bourses européennes (comme la bourse américaine) continuent de "corriger" les valeurs. Et il s'agit plutôt d'une "correction" au sens brutal du terme !

    PS 2. A quand les pelotons d'exécution pour les citoyens qui n'ont pas leur "passe macronien" pour circuler ? En fait, l'Etat de guerre a t-il été voté ? A t-on plutôt décidé d'un état d'urgence ? Avec quels motifs et quelles mesures contrôlées rapidement non par l'exécutif qui a pris ces mesures, mais par les deux  chambres du parlement ? Dictature, on vous dit !!!

    PS 3. Si l'article publié hier dans le Monde par Buzyn est juste, alors Macron devrait rapidement passer en jugement pour haute trahison et mise en danger de son peuple. On comprend mieux pourquoi il en fait maintenant des tonnes, en faisant décoller un avion militaire pour ramener dans le sud 4 à 6 malades de Mulhouse ... Lui qui n'a pris aucune mesure pour préserver le service public de santé depuis son arrivée au pouvoir, bien au contraire ; lui qui aurait ignoré les avertissements de Buzyn dès janvier 2020 sur la gravité d'une situation liée au coronavirus ; lui qui se retranche derrière des mots comme "état de guerre", solidarité ... ; lui qui justifie ses décisions en se protégeant (courage, Président) derrière un conseil scientifique dont la composition n'a rien à voir avec le sujet traité. Il n'a aucun sens des mots. On savait déjà que c'était un président "creux" ... mais même sa communication est minable. Seuls les riches le motivent ; les gueuses et le gueux n'ont qu'à se payer de mots ... et de ses larmes de crocodile.

     


    2 commentaires
  • Bonsoir

    Je pensais avoir droit ce soir à un Macron "Saint-Louis" guérissant les écrouelles et rétablissant la confrérie de Saint Marcoul.

    Eh non ; notre président nous l'a joué en "père de la Nation", à défaut d'être un père de la victoire. Ne peut chausser les bottes de Clémenceau n'importe qui ! Et encore moins quelqu'un qui a divisé depuis des mois (gilets jaunes, réforme de retraite et de l'assurance chômage ...) les français au profit de sa caste des riches.

    Gonflé, le mec (comme dirait Coluche). Et qui va nous demander avec ses copains-coquins de l'UE d'aider (pour notre plus grand bien, évidemment) les boursicoteurs, les multinationales et les financiers mondialistes qui n'ont eu de cesse de mettre en concurrence les prolétariats du monde pour mieux exploiter les salariés français.

    Pour qui se prend t-il ? Pour qui nous prend t-il ?

    Ce mec, comme ces copains-coquins de l'UE, n'ont aucun moyen de résoudre la crise financière. La BCE est "à poil", tout comme Trump, qui a fait très fort aujourd'hui.

    Ce mec, qui ne trouvait pas 15 pauvres milliards nécessaires (même pas vrai) pour agencer le système des retraites par répartition, et qui va essayer de nous faire avaler que des centaines de milliards sont maintenant disponibles pour sauver le capitalisme, les multinationales et les banques ... Ce mec, qui voulait nous imposer des retraites par capitalisation, alors que les bourses viennent ce jour de se prendre dans les gencives près de 30% de pertes en moins de 10 jours (aussi bien en Europe, Royaume-Uni compris, qu'aux Etats-Unis) ... Quel beau système !

    Alors que le titre Black Rock Inc aux USA a vu sa valeur passer de 472 cents le 5 mars 2020 à 385 cents aujourd'hui - soit une perte de plus de 18%. Amusant pour les retraités américains. Sans oublier les malheureux sans assistance sociale (encore quelque chose que Macron essaie de casser en France) n'auront pas les moyens de se soigner. Et Macron qui joue du "violon" aux valeureux guerriers de notre système de santé, pour qui il n'a pas trouvé le moindre milliard de budget, qu'il a mis au pain sec dans les urgences, et dont il ignore les revendications depuis plus d'un an. Décidemment, ce mec n'a honte de rien.

    Ce mec, c'est comme les généraux de l'arrière lors de la guerre 14-18, qui ont envoyé des millions de paysans et de prolétaires des divers camps se faire massacrer pour défendre les "acquis" de la première mondialisation. Nous y revoilà.

    Il est temps que les "gueux" prennent les choses en main.

    B. Boussemart

     


    2 commentaires