• Sortie de l'ouvrage de Mazé Torquato Chotil sur l'Exil ouvrier - La saga des Brésiliens contraints au départ

    Bonjour

    Les Editions Estaimpuis sont heureuses de vous apprendre la sortie d'un nouvel ouvrage. Le lien vous permettant de faire la commande est ci-dessous.

    Sortie de l'ouvrage de Mazé Torquato Chotil sur l'Exil ouvrier - La saga des Brésiliens condamnés au départ

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Télécharger « Exilés-Bon de commande.doc »

    Bonne lecture par avance

    B. Boussemart

    L'article indiqué en commentaire 2 :

    Télécharger « OFCE-Boussemart & Roncin - Mondialisation et TH.pdf »

     

     


  • Commentaires

    1
    Mercredi 22 Avril 2015 à 23:31

    Je ne vois que la rage de ceux qui n'ont plus rien, à Maison Folie Wazemmes, Lille ce Vendredi 24 Avril à 19h. Théâtre et documentaire.

    Quinze ans après s'être attaqué aux délocalisations sauvages de l'industrie textile à travers le spectacle devenu culte 501 BLUES joué par d'anciennes ouvrières de l'usine Levi's-la Bassée, Bruno Lajara et Christophe Martin s'attaquent au fonctionnement de l'Empire Mulliez et à la globalisation économique dans leur nouvelle création : JE NE VOIS QUE LA RAGE DE CEUX QUI N'ONT PLUS RIEN.

    Multinationales - Quelles responsabilites pouvons nous pointer aujourdhui dans lindustrie textile afin d eviter un nouveau rana plazaLe 24 avril 2013, une usine en confection « LE RANA PLAZA » s'écroule dans la banlieue de Dacca au Bangladesh, causant la mort de 1138 personnes et de 200 disparues. Des vêtements de marques internationales sont retrouvées dans les décombres : Benetton, Camaïeu, Primark, El Corte Ingles, et une étiquette de IN-EXTENSO, la marque textile du groupe Auchan. Le groupe Auchan ne va cesser de clamer son innocence pendant des mois.

    C'est à partir des communiquées de presse de la multinationale que Christophe Martin et Bruno Lajara vont écrire une fiction théâtrale, afin de comprendre « le fonctionnement » d'une grande marque...

    Ce projet en trois parties confrontera trois formes, trois parties, un tryptique :

    • Un prologue "MAINS D'OEUVRES" dans lequel une ancienne ouvrière en confection du Nord de la France (Thérèse Flouquet ex-501 BLUES) nous raconte sa vie à travers un témoignage bouleversant, depuis son enfance portugaise jusqu'à la fermeture de son usine.

    • Une fiction théâtrale "DES ROBE SOUS MES PIEDS" écrite par Christophe Martin qui nous plonge au coeur d'une multinationale française de la grande distribution "AUÇAN" et les méandres de sa communication face à l'écroulement d'une usine au Bangladesh et les répercutions de celle-ci en Europe.

    • Un documentaire de Bruno Lajara "OPORAJEO" tourné entre la France et le Bangladesh qui pose la question de la globalisation économique dans l'industrie textile et confronte la parole de survivantes du Rana Plaza et de survivantes des délocalisations. Le texte du documentaire est dit par Robin Renucci.

    C'est à la Maison Folie Wazemmes
    70 rue des Sarrazins
    Lille
    Département du Nord
    Tarif: 9/6,5/3 euro(s).
    Tel. 03.20.78.20.23

    2
    Jeudi 23 Avril 2015 à 00:05

    Bonsoir

    Bon vent à cette initiative. Je renvoie à l'ouvrage de Maria-José Chotil sur "les ouvrières de Bidermann" que les éditions Estaimpuis ont publié en 2010.

    Et pour ceux qui ont un peu de temps pour lire, à l'article ci-dessous écrit pour l'OFCE avec un collègue du CNRS, Alain Roncin. Nous n'avons pas une virgule à changer ; et l'article explique bien comment on peut en arriver à ce dont le tryptique parle. Bonne lecture.

    Le texte est attaché en dessous de la présentation du nouveau livre de Maria-José ci-dessus.

    B. Boussemart

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :